Le théâtre en Bulgarie

La vie théâtrale

À l’occasion de la première d’Un petit meurtre sans conséquence de Jean-Pierre Martinez à Sofia, Libre Théâtre s’est rendu en Bulgarie. L’occasion de découvrir la scène bulgare : l’organisation de la vie théâtrale, les auteurs bulgares contemporains et le réseau des théâtres sur le territoire bulgare. 

Cet article a été mis à jour suite à notre deuxième séjour à Sofia à l’occasion des représentations de Elle et Lui, Un cercueil pour deux et Strip Poker.

Photo de ZarArt

Le théâtre occupe une place importante dans la vie culturelle de la Bulgarie, dont la population avoisine les 7 millions d’habitants. Chaque grande ville dispose d’une salle de spectacle et d’une compagnie théâtrale permanente, subventionnées par le gouvernement ou la municipalité.

La Bulgarie compte 37 théâtres subventionnés répartis sur le territoire bulgare : 8 se trouvent à Sofia (quatre sont gérés par l’État et quatre sont soutenus par la municipalité), les 29 autres sont répartis dans tout le pays (22 gérés par l’État, 7 municipaux). (voir la liste des théâtres en fin d’article et l’article qui est consacré au Théâtre national Ivan Vazov sur Libre Théâtre).

Depuis les changements démocratiques de 1989, un secteur théâtral privé et indépendant a émergé, avec quelques théâtres privés et de nombreuses compagnies indépendantes, qui bénéficient parfois d’aides de fondations ou de programmes européens. Certaines compagnies indépendantes proposent des productions itinérantes et jouent sur l’ensemble du territoire, dans les théâtres et dans les nombreux festivals qui se tiennent en été.

Les spectacles proposés sur la scène bulgare offrent une grande diversité : grands textes du répertoire européen, pièces d’auteurs bulgares, théâtre expérimental mais aussi pièces d’auteurs contemporains étrangers, notamment français (Yasmina Reza, Eric-Emmanuel Schmitt, Florian Zeller, Jean-Pierre Martinez…) La comédie est actuellement plébiscitée par le public bulgare.

Depuis la fin de la pandémie et la reprise de l’activité théâtrale, il n’y a pas de jours de relâche dans les théâtres. À Sofia, les grands théâtres proposent tous les soirs au moins une pièce, issue de leur « répertoire ». Au sein des théâtres, les « dramaturges » sont en charge de la programmation théâtrale et de la recherche de nouvelles pièces à proposer dans leur répertoire.  Le répertoire de chaque théâtre est constitué d’une quinzaine d’œuvres, que les comédiens sont susceptibles de jouer une à deux fois par mois : le programme de chaque théâtre est donc différent tous les soirs. Les comédiens pouvant être employés dans plusieurs théâtres, ils peuvent jouer quinze à vingt rôles différents par mois, sans compter leurs prestations dans des fictions télévisées ou des films de cinéma. Quand il se trouve au restaurant, le réflexe d’un comédien est d’apprendre par cœur le menu ! Cette anecdote que nous a racontée un célèbre comédien bulgare semble, dans ce contexte, à peine exagérée. 

Depuis la fin de la pandémie, le public fréquente assidûment les théâtres. Les représentations débutent en général à 19h ou 19h30. Toutes les représentations auxquelles nous avons assisté affichaient complet, avec un public de tous âges, très enthousiaste. Le prix d’une place de théâtre varie entre 14 et 26 leva (7 à 13 euros).

Les auteurs bulgares contemporains

Stanislav Stratiev (1941-2000) : dramaturge du théâtre de l’absurde et de la satire, directeur artistique du Théâtre Satirique à Sofia de 1975 à 2000 (La Vie bien qu’elle soit courte, Le Bus, Les Bains romains, De l’autre côté, Lapins en hiver, de l’autre côté …)

Margarit Minkov (1947-1997) : dramaturge reconnu pour son humour et son sens du dialogue, ayant beaucoup écrit pour le jeune public, dramaturge du Théâtre national Ivan-Vazov.
(
La Cheminée, Le Deuxième Mercredi, Prélude à leur tableau…)

Konstantin Illiev (1937) : dramaturge au Théâtre dramatique de Blagoevgrad et au Théâtre Sofia, puis au Théâtre National Ivan Vazov de 1995 à 2007 (Koutsoulan ou la Vierge aux loups)

Hristo Boytchev (1950) : dramaturge satirique, traduit en français
(
Cette chose-là, Le Colonel-oiseau, l’Invasion, Orchestre Titanic…)

Boyan Papazov (1943) : dramaturge, scénariste et réalisateur (Brader ses démons, Fureurs, Parler à ses puces)

Youri Datchev (1963) : journaliste, enseignant et dramaturge (Bar des larmes)
Plamen Doynov (1969) : dramaturge (Une femme en hiver, le Temps d’un café)
Dobromir Georgiev (1978) : dramaturge (L’Architecte de la vérité)
Elin Rachnev (1968) : journaliste, dramaturge au Théâtre National Ivan Vazov (Supporters)
Kamen Donev (1971) : comédien et dramaturge (L’Avion fugitif)

Liste des théâtres en Bulgarie

Théâtre national Ivan Vazov
Théâtre de l'armée bulgare
Académie nationale du Théâtre et du Film
Palais National de la Culture
Theatro
Théâtre satirique
Théâtre derrière le canal
Scène ouverte "Larmes et Rire"
Théâtre municipal de marionnettes
Nouveau Théâtre NDK
Théâtre 199

Sofia (София)

Théâtres nationaux
Théâtre national Ivan Vazov (Lien vers l’article qui lui est consacrée sur Libre Théâtre)
Théâtre Natfiz (Académie nationale du Théâtre et du Film) 
Théâtre de la jeunesse Nikolay Binev
Théâtre de l’Armée bulgare
Théâtre satirique « Aleko Konstantinov »
Théâtre Sfumato (Théâtre laboratoire) (excellent restaurant sous le théâtre)

Théâtre municipaux
Théâtre de Sofia
Petit théâtre municipal « Derrière le canal »
Théâtre Vazrahdane 
Théâtre municipal de marionnettes

Théâtres indépendants
Comedy Club Sofia
Theatro
Scène ouverte « Larmes et Rire » (scène où se produisent les compagnies indépendantes mais aussi des compagnies nationales)
Théâtre Azaryan (NDK)
Théâtre 199 « Valentin Stoychev »
Nouveau Théâtre (Hob)– NDK (Palais national de la culture)

********

Blagoevgrad (Благоевград)
Théâtre dramatique « Nikola Y. Vaptsarov »

Bourgas (Бургас)
Théâtre dramatique « Adriana Budevska »

Choumen (Шумен)
Théâtre dramatique et de marionnettes « Vasil Drumev »

Dimitrovgrad (Димитровград)
Théâtre dramatique municipal « Apostol Karamitev »

Dobritch (Добрич)
TPC « Yordan Yovkov »

Dupnitsa (Дупница)
Théâtre dramatique municipal « Nevena Kokanova »

Gabrovo (Габрово)
Théâtre dramatique Racho Stoyanov

Haskovo (Хасково)
Théâtre dramatique et de marionnettes « Ivan Dimov »

Kazanlak (Казанлък)
Théâtre municipal « Lyubomir Kabakchiev »

Kardjali (Кърджали)
Centre de théâtre et de musique « Dimitar Dimov »

Lovetch (Ловеч)
Théâtre dramatique Lovech

Montana (Монтана)
Théâtre dramatique « Dragomir Asenov »

Pazardjik (Пазарджик)
Théâtre dramatique et de marionnettes « Konstantin Velichkov »

Pernik (Перник)
Théâtre dramatique municipal « Boyan Danovski »

Pleven (Плевен)
Théâtre dramatique et de marionnettes « Ivan Radoev »

Plovdiv (Пловдив)
Théâtre romain de Plovdiv
Maison de la Culture « Boris Hristov »
Théâtre dramatique de Plovdiv

Razgrad (Разград)
Centre de théâtre et de musique

Roussé (Русе)
Théâtre dramatique Sava Ognianov

Sliven (Сливен)
Théâtre dramatique « Stefan Kirov »

Smolyan (Смолян)
Théâtre dramatique des Rhodopes « Nikolay Haitov »

Sozopol (Созопол)
Centre communautaire national « Père Paisii 1896 »

Stara Zagora (Стара Загора)
Théâtre dramatique Geo Milev

Targovichte (Търговище)
Théâtre dramatique Targovishte

Varna (Варна)
Théâtre dramatique Stoyan Bachvarov
Théâtre « Bulgaran »

Veliko Tarnovo (Велико Търново )
Théâtre musical et dramatique « Konstantin Kisimov »

Vidin (Видин)
Théâtre dramatique de Vidin

Vratsa (Враца)
Drame et théâtre de marionnettes – Vratsa

Yambol (Ямбол)
Théâtre dramatique « Nevena Kokanova

Print Friendly, PDF & Email