Lire du théâtre – Episode 15 : Théâtre et science

Libre Théâtre continue, pendant cette période de confinement, à rechercher et dénicher des textes de théâtre peu connus, puis à les traiter.
Nous avons choisi de nous intéresser à la Nouvelle Idole de François de Curel, un drame mettant en scène un médecin qui, pour mieux connaître le cancer et le guérir, choisit de commettre un acte irréparable. La pièce a été créée au Théâtre Antoine en 1899. Au-delà de cette intrigue, illustrant les trois concepts qui, selon l’auteur, permettent à l’homme de s’élever (la Science, la Foi et l’Amour), cette pièce est aussi l’occasion de se replonger dans un mouvement théâtral apparu au XIXème siècle, le naturalisme, de s’intéresser aux travaux de mise en scène d’André Antoine, le créateur du Théâtre-Libre, ainsi qu’au médecin qui a inspiré cette histoire.
Pour poursuivre l’exploration de ce thème, nous vous recommandons vivement demain 21 avril, sur la chaîne de la Comédie-Française, la Vie de Galilée de Bertolt Brecht, mise en scène d’Antoine Vitez.
Nous venons également de mettre en ligne la nouvelle pièce de Jean-Pierre Martinez, Brèves du temps qui passe, une comédie à sketchs inspirée par la période étrange que nous vivons actuellement.


La Nouvelle Idole de François de Curel

Caricature du docteur Eugène Doyen dans La Vie ardennaise illustrée. Journal artistique et littéraire.

Albert Donnat, médecin réputé et professeur à l’Ecole de médecine, a commis un acte irréparable. Travaillant sur le cancer et soignant une jeune religieuse phtisique dont le diagnostic laisse présager sa mort prochaine, il lui inocule une tumeur pour en pouvoir suivre l’évolution. Le scandale de ses expérimentations humaines est dévoilé par la presse. Sa femme le rejette violemment, dans un premier temps, et essaie de trouver du réconfort auprès d’un jeune psychologue expérimental. La jeune fille guérit miraculeusement de sa phtisie, après avoir bu de l’eau de Lourdes, sans savoir qu’elle va bientôt mourir d’un autre mal : le savant constate que le cancer « inoculé » se développe à grande vitesse dans le corps de la patiente. Albert décide alors de s’injecter à son tour les cellules cancéreuses.
Lien vers le texte intégral de la pièce sur Libre Théâtre et le contexte de sa création


Brèves du temps qui passe de Jean-Pierre Martinez


Depuis la préhistoire jusqu’à la fin du monde, quelques instantanés de nos vies dérisoires.

Comédie à sketchs. 12 sketchs en duo (hommes ou femmes)

Lien vers le texte intégral de la pièce sur Libre Théâtre

 

 


Et ailleurs sur le web

La Vie de Galilée de Bertolt Brecht – mise en scène d’Antoine Vitez

«Aujourd’hui, dix janvier 1610, l’humanité inscrit dans son journal : ciel aboli »
Spectacle filmé au Théâtre de la Porte Saint-Martin en juillet 1991
À ne pas manquer sur la chaîne de la Comédie-Française (sur YouTube ou Facebook), Mardi 21 avril à 20h30 


Sur une thématique proche, lire aussi le premier épisode de cette série, consacré aux épidémies et à la maladie.


Le théâtre se lit aussi ! En attendant que les théâtres ouvrent de nouveau leurs portes et que l’on se précipite tous ensemble dans les salles, petites et grandes, pour profiter du spectacle toujours vivant, Libre Théâtre vous propose chaque jour quelques idées de lecture : des pièces, souvent peu connues, décalées, dans des genres très différents, piochées sur notre site et accessibles comme toujours librement, ainsi que quelques pépites littéraires, cinématographiques ou télévisuelles, récoltées sur le web.
Tous les textes sur Libre Théâtre sont libres de droit de représentation, à l’exception des pièces de Jean-Pierre Martinez
 (accessibles librement à la lecture, mais soumises aux droits de représentation, gérés par la SACD).

Print Friendly, PDF & Email