Lire du théâtre – Episode 13 : la forêt

#ConfinementJour25
Le beau temps à l’heure du confinement invite l’esprit à vagabonder et à rêver. Nous continuons donc l’exploration de la nature à travers les textes de Libre Théâtre et avons choisi aujourd’hui une balade dans les forêts. Des textes romantiques, engagés, drôles ou fantastiques.

La Forêt mouillée de Victor Hugo (1854)

Victor Hugo (1802-1885). « Arbre couché par le vent ». 1866 Maison de Victor Hugo

Comédie en un acte et en vers, publiée dans le recueil Théâtre en Liberté. Dénarius, déçu par les femmes se réfugie dans la forêt juste après la pluie; il s’abandonne à l’apparente beauté d’une nature idyllique, pleine de paix et d’harmonie. Mais bien vite la branche d’arbre, la rose, le moineau, le ruisseau, le caillou… s’amusent de lui et tournent en dérision les résolutions du jeune homme. C’est alors qu’apparaissent deux silhouettes féminines… 
Lien vers le texte intégral sur Libre Théâtre


La Dame aux jambes d’azur d’Eugène Labiche (1857)

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6400860p
Labiche, Luguet, Ravel et Lhéritier : portrait par Lhéritier 1867. Source : Bnf/Gallica

Le théâtre représente une forêt, un arbre isolé se détache au milieu de la scène. Ouverture musicale, lever de rideau sur la scène du Théâtre du Palais-Royal et l’annonce que, faute d’une préparation suffisante, la première de La Dame aux jambes d’azur est remplacée par une répétition publique ! L’auteur, le comédien Arnal, est alors confronté à un invraisemblable enchaînement d’imprévus : le souffleur est remplacé au pied levé par un machiniste analphabète, l’interprète de la princesse mange une saucisse et achève son tricot, son confrère Ravel commente et critique sa pièce, le doge de Venise cherche un appartement dans tout Paris… Une critique du monde du théâtre.
Lien vers le texte intégral sur Libre Théâtre


La Grand’mère de Victor Hugo (1865)

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8402876k/f1.item
Représentation de la Grand’Mère au Théâtre de l’Odéon. 26-02-1902. Source Gallica

Comédie en un acte et en vers, publiée également dans le recueil Théâtre en Liberté. Le duc Charles est proscrit. Il s’est « mésallié » en épousant Emma Gemma qu’il aime. Il a fui la cour et habite retiré dans une forêt avec sa femme et ses trois enfants. Sa mère, la Duchesse de Hanovre, apprend sa cachette et se rend sur les lieux avec le bailli Herr Groot, déterminée à l’emprisonner et à enfermer au couvent sa femme. Mais elle aperçoit d’abord les trois enfants ; sa colère s’apaise, sa tendresse de grand-mère s’éveille…
Lien vers le texte intégral sur Libre Théâtre


Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck (1892)

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53117195j
Gravure de Jean Donnay. Source : Gallica

Le prince Golaud se perd dans une forêt et rencontre Mélisande en pleurs au bord d’une fontaine. Sa couronne est tombée mais elle ne veut pas la reprendre. Golaud la console et la convainc de partir avec elle. Il l’épouse et revient six mois après dans le royaume d’Allemonde où règne Arkël, son grand-père, et où vit Geneviève, sa mère. Mélisande rencontre Pelléas, le jeune demi-frère de Golaud. Ils tombent amoureux peu à peu l’un de l’autre, sans oser en parler. Amour pur, interdit et mortel face à la folle jalousie de Golaud.
Lien vers le texte intégral sur Libre Théâtre


Les Mauvais Bergers d’Octave Mirbeau (1897)

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Les_mauvais_bergers.jpgL’histoire tragique d’une grève ouvrière, lancée par Jean Roule, ouvrier anarchiste, et Madeleine Thirieux, qui vient de perdre sa mère, morte d’épuisement. Malgré les tentatives de conciliation du fils du patron, Robert Hargand, on envoie la troupe. 
L’acte IV se passe à un carrefour, dans la forêt, à la tombée de la nuit. 
Lien vers le texte intégral sur Libre Théâtre

 


Le principal témoin de Georges Courteline (1904)

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k61500084
Illustration de Barrère, parue dans l’Illustre Piégelé. Source : BnF/ Gallica

Saynète (décrite comme une tragédie) en vers mêlée de prose. 
Une clairière dans la forêt de Saint-Germain. Alors que le combattant Grenouillot se prépare à un duel, en déclamant des vers, le principal témoin ne cesse de jacasser, sans que l’on entende ses propos…
Lien vers le texte intégral sur Libre Théâtre

 

 

 

 


Après nous le déluge de Jean-Pierre Martinez (2019)

Sur une Terre devenue inhabitable en raison du réchauffement climatique, une humanité à l’agonie vit ses dernières heures. Deux hommes et deux femmes s’apprêtent à s’élancer dans un vaisseau spatial vers la planète inconnue qui pourrait leur servir d’ultime refuge. La mission de ces quatre « élus » : donner à l’Humanité une chance de se perpétuer après avoir causé sa propre perte par sa folie autodestructrice. Mais une telle humanité mérite-t-elle vraiment d’être sauvée ? Tous ne sont pas d’accord…
Une tragi-comédie écologique
Lien vers le texte intégral sur Libre Théâtre


Et ailleurs, sur le site de la Cinémathèque 

La Chute de la maison Usher de Jean Epstein (1928)

D’après Edgar Allan Poe.
Lord Roderick Usher, inquiet pour sa compagne, souffrante, accueille dans sa demeure à l’atmosphère étrange et oppressante un ami d’enfance, après l’avoir appelé à l’aide. Un chef d’œuvre  du cinéma à redécouvrir.
Lien vers le site de la Cinémathèque française  #CultureChezNous 



Le théâtre se lit aussi ! En attendant que les théâtres ouvrent de nouveau leurs portes et que l’on se précipite tous ensemble dans les salles, petites et grandes, pour profiter du spectacle toujours vivant, Libre Théâtre vous propose chaque jour quelques idées de lecture : des pièces, souvent peu connues, décalées, dans des genres très différents, piochées sur notre site et accessibles comme toujours librement, ainsi que quelques pépites littéraires, cinématographiques ou télévisuelles, récoltées sur le web.
Tous les textes sur Libre Théâtre sont libres de droit de représentation, à l’exception des pièces de Jean-Pierre Martinez
 (accessibles librement à la lecture, mais soumises aux droits de représentation, gérés par la SACD).

Print Friendly, PDF & Email