Le Théâtre de Crébillon Père

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b2200173k/f1.item.zoom
Illustration des Oeuvres de Crébillon Peyron, dessinateur ; Patas, Ph. Triere, N. Le Mire, graveurs. Edition 1798. Source Gallica

Le début du XVIIIème siècle marque le déclin de la tragédie classique. Prosper Jolyot de Crébillon (dit Crébillon Père, 1674-1762) développe le « tragique de situation » : de nombreuses scènes d’horreur sont représentées sur la scène, rompant ainsi avec les principes de bienséance ; des intrigues comportant de nombreux coups de théâtre annoncent le mélodrame du XIXème siècle.

Listes des pièces de Prosper Jolyot de Crébillon (dit Crébillon Père)

Idoménée, tragédie, 29 décembre 1705 (texte intégral sur Gallica )
Atrée et Thyeste, tragédie, 14 mars 1707 (texte intégral sur Gallica)
Électre, tragédie, 14 décembre 1708 (texte intégral sur Gallica)
Rhadamiste et Zénobie, tragédie, 23 janvier 1711 (texte intégral sur Gallica)
Xerxès, tragédie, 7 février 1714 (texte intégral sur Gallica)
Sémiramis, tragédie, 10 avril 1717 (texte intégral sur Gallica)
Pyrrhus, tragédie, 29 avril 1726 (texte intégral sur Gallica)
Catilina, tragédie, 20 décembre 1748 (texte intégral sur Gallica)
Le Triumvirat, ou la Mort de Cicéron, tragédie, 23 décembre 1754 (texte intégral sur Gallica)

Print Friendly, PDF & Email