Le Théâtre d’Alfred Jarry

Page en cours de construction

Alfred Jarry est né le 8 septembre 1873 à Laval. Elève du lycée de Saint-Brieuc,  il compose des comédies en vers et en prose. À la rentrée de 1888, il entre en première au lycée de Rennes où enseigne Félix Hébert, professeur de physique, qui inspira le personnage d’Ubu. Surnommé P.H., Père Heb, il est chahuté. Les lycéens écrivent depuis plusieurs années une chronique dont il est le héros ridicule. Dans l’un des épisodes, rédigé vers 1885 par  Charles Morin et intitulé Les Polonais, il est roi de Pologne. Jarry adapte ce texte en comédie et la représente avec les marionnettes du « Théâtre des Phynances » à partir de décembre 1888 dans le grenier de la famille Morin, puis à partir 1890 dans l’appartement des Jarry.

En 1891 Jarry est en rhétorique supérieure au lycée Henri-IV, à Paris avec Léon-Paul Fargue et Marcel Schwob. Son premier livre, Les Minutes de sable mémorial, paraît au Mercure de France en 1894. Jarry se lie avec Alfred Vallette, directeur du Mercure, et avec sa femme Rachilde.

Appelé au service militaire à Laval en novembre 1894, Jarry est réformé en décembre 1895. Cette expérience lui inspirera Les Jours et les nuits, roman d’un déserteur, paru en 1897.

Ubu roi est représenté pour la première fois le 10 décembre 1896 au Théâtre de l’Œuvre. Ubu enchaîné paraît en 1900. Peu à peu, Alfred Jarry finit par s’identifier à son héros Ubu. Épuisé, malade, harcelé par ses créanciers, malgré l’aide financière d’Octave Mirbeau et de Thadée Natanson, Jarry meurt le 1er novembre 1907, à l’hôpital de la Charité

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6332679t
Illustration de l’Édition du Mercure de France, 1896. Source : bnF/gallica

Ubu roi, drame en cinq actes, créé le 10 décembre 1896 au Nouveau-Théâtre à Paris avec Firmin Gémier et Louise France. Chronique et texte intégral sur Libre Théâtre
Ubu enchaîné, 1900, texte intégral sur Gallica
Ubu sur la butte, réduction en 2 actes d’Ubu roi… 1906, sur Gallica
Le Moutardier du pape, opéra-bouffe en trois actes, sur Gallica

Par la taille, 1 acte comique et moral, en prose et en vers, pour esjouir grands et petits,  1906, sur Gallica
L’Autre Alceste, drame en cinq récits 23 août 1896, sur Gallica

Print Friendly, PDF & Email