Incandescences, texte et mise en scène d’Ahmed Madani

Du 7 au 30 juillet à 11 h (relâche les 13,20 et 27)
Théâtre des Halles, Rue du Roi René- Avignon

Libre Théâtre vous recommande ce spectacle

Comment les « jeunes des banlieues » parlent-ils d’amour aujourd’hui ? Ou plus exactement, pourquoi ont-ils tant de mal à en parler ? Au cours d’une série de stages et d’auditions, le metteur en scène Ahmed Madani a recueilli des centaines de témoignages sur ce thème intime pour ne pas dire tabou, afin de permettre à neuf jeunes issus de l’immigration d’adresser à un public le plus large et le plus divers possible des paroles vraies, généralement refoulées en raison des préjugés de l’entourage dans lequel ils ont grandi, et de leurs propres préjugés.

Ceux qui habitent ces quartiers dits sensibles découvriront ainsi qu’ils ne sont pas les seuls à cacher sous une carapace protectrice une âme délicate et souvent torturée. Et ceux qui n’y habitent pas découvriront qu’au-delà des clichés, les quartiers sensibles sont aussi peuplés de gens tout aussi sensibles qu’eux.

Sur un plateau totalement vide, ces neuf garçons et filles se mettent à nu pour partager, avec humour et humanité, leurs parcours, leurs sentiments, leurs peurs, leurs doutes et leurs espoirs. Cette prise de parole devant un public les libère à l’évidence des carcans dans lesquels les enserrent la société, le quartier, la religion, la famille… Ces jeunes artistes, à l’origine non professionnels, impressionnent d’abord par leur courage et leur engagement, puis par leurs multiples talents de comédiens, chanteurs et danseurs. Entre théâtre et comédie musicale, illuminant le plateau par leur seule présence, ils nous offrent un spectacle complet, et parfaitement réglé.

Cet hymne à la jeunesse et ce message d’espoir a profondément touché le public du Théâtre des Halles, qui a longuement ovationné debout ces neuf artistes et leur metteur en scène. À travers eux, n’en doutons pas, nous applaudissions aussi une certaine conception de la diversité conçue comme une richesse, et du vivre ensemble comme un partage.

Critique de Ruth Martinez

Metteur en scène : Ahmed MADANI
Interprètes : Aboubacar CAMARA, Ibrahima DIOP, Virgil LECLAIRE, Marie NTOTCHO, Julie PLAISIR, Philippe QUY, Merbouha RAHMANI, Jordan REZGUI, Izabela ZAK

Lien vers le site du OFF pour réserver ce spectacle

Print Friendly, PDF & Email