Cherche piano aqueux pour jouer la truite de Schubert

Spectacle vu à l’Opéra Grand Avignon le 18 décembre 2021

En cette période de fêtes, l’Opéra du Grand Avignon prend le Parti d’en rire.

L’Opéra Grand Avignon nous conviait ce samedi à un récital frappadingue, sur des textes de Francis Blanche et de Pierre Dac, et sur des musiques choisies parmi les plus grands standards du répertoire classique. Jean-François Vinciguerra, accompagné au piano avec malice et virtuosité par Florence Goyon-Pogemberg, nous invite avec ce spectacle loufoque à redécouvrir quelques textes de ces deux maîtres de l’humour absurde, qui animèrent les ondes de la radio et de la télévision d’après-guerre, et qui créèrent ensemble le Parti d’en rire, le parti de tous ceux qui n’ont pas pris de parti. Pierre Dac alla même jusqu’à se déclarer candidat à la présidentielle en 1965. Mais on se souviendra également que Pierre Dac fut aussi la voix de la France sur Radio Londres pendant la guerre. En ces temps troublés, le droit de rire et de faire rire reste un combat toujours d’actualité. Un réjouissant spectacle, volontairement très décalé dans cette enceinte sacralisée de l’Opéra du Grand Avignon, et longuement applaudi par son public.
Critique de Jean-Pierre Martinez

Récital frappadingue Francis Blanche et Pierre Dac imaginé et interprété par Jean-François Vinciguerra
Avec Florence Goyon-Pogemberg au piano

Lien vers le site de l’Opéra Grand Avignon
À L’Opéra Grand Avignon, les 29, 30 et 31 décembre à 20h30, l’opéra bouffe Les Chevaliers de la table ronde d’Hervé, adapté et mis en scène par Jean-François Vinciguerra (cf. la conférence sur Hervé)

Print Friendly, PDF & Email