On ne saurait penser à tout d’Alfred de Musset

On ne saurait penser à tout d’Alfred de Musset

Proverbe en un acte et en prose, publié en 1849 et représenté au Théâtre-Français le 30 mai 1849.
Distribution : 3 hommes, 2 femmes
Texte intégral à télécharger gratuitement sur Libre Théâtre
Lien vers la notice sur data.libretheatre.fr 

 

L’argument

Le baron vient chez la comtesse pour y trouver son neveu, le marquis de Valberg. A la demande du roi, le baron doit l’accompagner à Gotha, à la cour de Saxe en Allemagne. Mais le marquis veut le même jour demander la comtesse en mariage. Il lui sera difficile de mener à bien ces deux objectifs, les deux amoureux étant tellement distraits et étourdis.

Musset multiplie les jeux autour du langage dans cette courte pièce en un acte, qui rappelle les proverbes dramatiques, en vogue dans les salons aristocratiques des XVII et XVIIIèmes siècles.

Quelques illustrations

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6434893n/f157
Oeuvres complètes illustrées. Illustrations de Charles Martin. 1927. Source : BnF/Gallica
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k411493s/f104
Théâtre d’Alfred de Musset. Tome IV. Dessins de Charles Delort gravés par Boilvin. 1891. Source : BnF/Gallica

 


Lien vers le Théâtre de Musset sur Libre Théâtre 

Lien vers la Biographie d’Alfred de Musset sur Libre Théâtre


Print Friendly, PDF & Email
Fermer le menu