Mousse par la Compagnie Scratch

Vu le 10 décembre 2020 au Théâtre des Doms
dans le cadre de la journée professionnelle Francophoniriques #5
Au plateau: Gaëlle Coppée (Jongleuse) – Denis Michiels (Technicien)

Libre Théâtre vous recommande ce spectacle

Le jonglage, comme le cirque en général, est un art de la perfection. A priori, l’erreur n’y a pas sa place. Elle peut même être fatale pour l’artiste en ce qui concerne les numéros les plus dangereux, quand ils sont effectués sans filet. C’est d’ailleurs cette absence de droit à l’erreur qui fait en grande partie l’intérêt du cirque. Le jongleur maladroit, lui, risque seulement le ridicule, qui comme chacun sait peut aussi tuer, au moins symboliquement. Même au cirque, cependant, les clowns sont là pour nous rappeler que l’erreur est humaine et que la maladresse, lorsqu’elle est portée à la perfection, peut aussi être un art : celui du comique.

Avec Mousse, la Compagnie Scratch nous propose un « solo à deux », dans lequel le jonglage fait la part belle à l’humour, au burlesque, à l’absurde et à la poésie. Dans un monde où la concurrence, la course à la performance et la quête illusoire de la perfection s’impose à chacun de nous comme un dogme, ce réjouissant spectacle, fait avec presque rien, est une ode à la créativité et à l’amitié. Il rappelle à nos enfants qu’ils ont droit à l’erreur, et qu’il existe toujours une deuxième, une troisième ou même une quatrième chance, pour peu que les jugements définitifs laissent place à la bienveillance et aux encouragements. Au-delà d’un simple numéro de jonglage, on assiste donc avant tout à un spectacle théâtral, porteur d’un message réconfortant : quelque part entre le sublime de la perfection et le simple chaos se situe l’histoire de l’Humanité, qui n’est faite que de glorieuses tentatives, dont la plupart sont vouées à l’échec, avec l’espoir parfois d’une demi-réussite, sans oublier tous les ratages magnifiques, qui pimentent nos existences ordinaires de moments extraordinaires. Le spectacle vivant est un art de l’imperfection, intégrant par nature l’accident non pas comme une chute mais comme une possibilité de rebond. Un spectacle tous publics, à voir en famille.

Critique de Jean-Pierre Martinez

Spectacle programmé au Théâtre des Doms en juillet 2021
Lien vers le site de la Compagnie Scratch

 

Print Friendly, PDF & Email