L’installation de la peur

Théâtre des Halles, rue du Roi René,  Avignon
du 7 au 30 juillet à 19h00 – Relâches : 13, 20, 27 juillet

L’installation de la peur… conçue comme un service public nécessaire à la survie de tout régime totalitaire

Tout système social repose sur la peur, la crainte du gendarme d’abord, mais aussi celle de Dieu ou du jugement d’autrui. Seule cette peur est capable d’imposer le respect de la loi et de garantir le maintien de l’ordre. Mais si la démocratie, fondée aussi sur l’adhésion à la règle, se satisfait d’une peur relative, le totalitarisme ne peut perdurer que par l’instauration d’une peur absolue.

Sur une adaptation théâtrale d’un texte de l’écrivain portugais Rui Zink, Alain Timár nous propose un spectacle aux allures de cabaret brechtien, mettant en lumière avec une drôlerie cruelle le mécanisme terrifiant de l’instauration de la peur nécessaire à la survie du système financier totalitaire qui se cache derrière la respectable façade de la démocratie. La gravité du propos, qui s’achève néanmoins sur une lueur d’espoir, est adoucie par la virtuosité de la mise en scène et par la performance des comédiens, campant des personnages clownesques, qui chantent et qui dansent autant qu’ils jouent, accompagnés sur scène par un pianiste à la manière des films burlesques des premiers temps du cinéma.

Un spectacle théâtral mais aussi musical, à la fois divertissant et salutaire, à ne pas manquer.

Critique de Jean-Pierre Martinez

Texte Rui Zink. 
Traduit du portugais par Maïra Muchnik
Adaptation Michael Stampe et Alain Timár
Mise en scène, scénographie Alain Timár
Avec Charlotte Adrien, Valérie Alane, Edward Decesari, Nicolas Gény et Vadim Sher (pianiste)

Lumière Olivier Forma, 
Effets sonores et régie son Quentin Bonami,  
Création musicale Vadim Sher, 
Costumes Sophie Mangin, 
Construction décor Éric Gil et Sébastien Smither

Lien vers le site du Théâtre des Halles
Lien vers le site du Festival OFF

Print Friendly, PDF & Email