Les deux frères et les lions de Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

Les deux frères et les lions de Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

Vu le 6 mars 2020 au Théâtre des Halles à Avignon

(c) Mathieu Hillereau

***Libre Théâtre vous recommande ce spectacle

Il était une fois deux frères jumeaux très riches, qui vivaient dans un grand château, et qui avaient chacun une fille… L’histoire commence comme un conte populaire. L’inquiétant couple de milliardaires qui en est au centre s’inscrit bien dans la modernité de la mondialisation, puisque leur royaume est un paradis fiscal, mais leurs plans sont contrariés lorsqu’ils se heurtent à des lois venues du plus profond du Moyen-Âge. C’est donc le récit d’une success story, qui, après quelques péripéties, trouve finalement un « happy end », tout en délivrant une morale.

Mais bien entendu, puisqu’il s’agit de théâtre, ce schéma traditionnel de conte de fée édifiant est complètement détourné pour délivrer un tout autre message. Les héros sont des anti-héros, le légitime rêve de réussite tourne au délire de toute puissance, et la prétendue morale relève du cynisme le plus absolu. Les dialogues de ce conte très immoral, par ailleurs, dénonçant la cruelle absurdité du capitalisme sauvage, nous rapprocheraient plutôt de Ionesco. Ils nous décrivent un monde où la loi du marché est devenu la loi tout court, et où le droit que s’arrogent certains hommes d’exploiter la misère d’autres hommes va jusqu’à trouver sa justification dans… les « Droits de l’Homme ».

Fortement inspiré d’une histoire bien réelle, ce spectacle fit un temps l’objet d’une menace d’interdiction à la demande des puissants qu’il mettait en question. Et c’est tout à l’honneur du Théâtre des Halles d’avoir à l’époque bravé cette menace en le programmant malgré tout. À l’heure où la censure revient en force, y compris et surtout sous sa pire forme qu’est l’auto-censure, aller voir ce spectacle est aussi une forme de résistance joyeuse. Car c’est aussi cruellement drôle ! Un spectacle vivement recommandé par Libre Théâtre.
Critique de Jean-Pierre Martinez

Texte : Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre
Mise en scène : Vincent Debost et Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre
Distribution : Lisa Pajon et Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre
Et la participation de Christian Nouaux
Musiques originales : Nicolas Delbart avec la participation d’Olivier Daviaud
Création lumière : Sébastien O’kelly
Création vidéo : Christophe Waksmann
Production : Le Théâtre Irruptionnel

Croquis faits sur le vif par Bénédicte Roullier, lescroquis.fr le 23 décembre 2017 au Théâtre Proche-Montparnasse

 

Print Friendly, PDF & Email