Le Théâtre de Louis-Sébastien Mercier

Issu d’une famille de la petite bourgeoisie, Louis-Sébastien Mercier naît le 6 juin 1740 à Paris. À vingt ans, il débute par l’écriture poétique avec Les Héroïdes. Il écrira ensuite de très nombreux romans et drames historiques, joués à Paris et en province. Il publie Du théâtre ou essai sur l’art dramatique  en 1773 (sur Gallica), une attaque contre le théâtre classique et notamment contre Racine et une tentative pour définir une autre voie,  produisant sur la scène la société vivante, le peuple, la vie ordinaire. Il dénonce aussi dans un autre mémoire violent, les acteurs de la Comédie-Française.  Il dirige en 1775 le Journal des Dames, lance en 1789 les Annales patriotiques et littéraires, et collabore à nombre d’autres revues.

En 1771,  il publie l’uchronie l’An 2440, sa vision idéale de l‘éducation, de la morale et de la politique. Il écrira plus tard : « C’est dans ce livre que j’ai mis au jour et sans équivoque une prédiction qui embrassait tous les changements possibles depuis la destruction des parlements jusqu’à l’adoption des chapeaux ronds. Je suis donc le véritable prophète de la Révolution, et je le dis sans orgueil. » Son livre, considéré comme un pamphlet contre la société, est interdit. En 1781, Mercier commence la publication, sans nom d’auteur, des deux premiers volumes de son Tableau de Paris, document irremplaçable et témoignage pittoresque sur les mœurs de l’époque. En 1798, Mercier lui donne une suite, Le Nouveau Paris, un ouvrage qui présente des détails intéressants sur les mœurs de la Révolution. 

Ses principales pièces de théâtre

Jenneval, ou le Barnevelt français, drame en cinq actes et en prose,  1769, texte sur Gallica
L’Habitant de la Guadeloupe, comédie en trois actes, représentée pour la première fois, à Paris, par les comédiens italiens ordinaires du Roi, le 25 avril 1786, texte intégral sur Manioc
La Brouette du vinaigrier, drame en trois actes, 1775, texte intégral sur Gallica
Le Déserteur, drame en 5 actes et en prose, 1770, texte sur Gallica
L’Indigent, drame en 4 actes et en prose, 1772, texte sur Gallica
Olinde et Sophronie, drame héroïque en 5 actes et en prose, texte sur Gallica
La Destruction de la Ligue ou la réduction de Paris, pièce nationale en quatre actes, 1782, texte intégral sur Gallica
Le Juge, drame ne trois actes et en prose, 1774, texte intégral sur Gallica

 

Pour en savoir plus

Gay-Crosier, R. (1968). Louis-Sébastien Mercier et le théâtre. Études littéraires, 1 (2), 251–279. https://doi.org/10.7202/500023ar

Aggéri Robert. Le répertoire du théâtre de Louis-Sébastien Mercier en province . In: Dix-huitième Siècle, n°35, 2003. L’épicurisme des Lumières, sous la direction de Anne Deneys-Tunney et Pierre-François Moreau. pp. 519-536. DOI : https://doi.org/10.3406/dhs.2003.2570

Print Friendly, PDF & Email