Flagrant déni d’après Guy de Maupassant avec Alain Payen

Théâtre des Corps Saints – 76 place des Corps Saints – Avignon
du 6 au 31 juillet  à 10h30- Relâches : 12, 19, 26 juillet

Libre Théâtre vous recommande ce spectacle

Au théâtre, un seul en scène ne peut tenir ses promesses qu’en s’appuyant sur un texte extraordinaire et un comédien d’exception, surtout quand ce texte n’a pas été écrit à l’origine pour la scène. Ces deux conditions sont parfaitement remplies avec ce spectacle. Fort heureusement, les nouvelles de Maupassant sont déjà extrêmement scénarisées et très dialoguées dans leur version littéraire originelle, ce qui explique qu’elles aient été aussi souvent adaptées à l’écran et au théâtre. En quelques mots, Maupassant fait surgir sur le plateau vide des images, des sons, des odeurs… Il nous brosse le portrait d’une galerie de personnages truculents : paysans normands, notables de province, petits bourgeois de la capitale….

Avec pour fil rouge le destin d’un juge de paix, depuis ses débuts en Normandie jusqu’à sa consécration à Versailles, Flagrant déni nous raconte une série d’affaires judiciaires tragi-comiques, comme les tribunaux en voient tant, mais qui ne prennent toutes leurs saveurs que sous la plume d’un immense écrivain quand son texte est interprété par un grand comédien. Alain Payen se démultiplie en incarnant tous les rôles, et parvient à leur donner vie sous nos yeux par quelques mimiques, en jouant à merveille de la façon de parler et des accents des personnages très nombreux et très divers qu’il interprète. Chacun des prévenus ressortira libre du tribunal après s’être expliqué de plus ou moins bonne foi sur ses forfaits aussi pathétiques que drôlatiques. Le juge, lui, finira vieux garçon, sur un malentendu avec un amour de jeunesse. Un très beau spectacle.
Critique de Jean-Pierre Martinez

Lien vers le site du OFF pour réserver

Metteuse en scène : Catherine Benhamou
Interprète : Alain Payen

Print Friendly, PDF & Email