Chronique sur des pièces ou des auteurs dramatiques du XVIIIe siècle

Le Théâtre de Charles-Simon Favart

Le Théâtre de Charles-Simon FavartCharles-Simon Favart est  né le 13 novembre 1710 à Paris. Il se consacre tout d'abord aux comédies à vaudeville, dialogues parlés mêlés de chansons, et remporte un premier succès avec Les Deux Jumelles, jouée à l'Opéra-Comique en 1734. La Chercheuse d'esprit (1741) est représentée plus de 200 fois. Jean Monnet, directeur de l'Opéra-Comique, appelle Favart comme régisseur et « directeur des pièces » en 1743. Il y rencontre sa future femme, Justine Duronceray dite « Mlle de Chantilly », célèbre sous le nom de « Madame Favart ».

Continuer la lecture Le Théâtre de Charles-Simon Favart

Le Théâtre de Dancourt

Le Théâtre de Dancourt. Florent Carton, dit Dancourt, est un acteur et auteur dramatique français né à Fontainebleau le 1er novembre 1661.Issu d'une famille noble, Dancourt fait ses études à Paris au Collège des Jésuites. Il étudie le droit et quitte la profession d’avocat à 24 ans pour la comédie. Il épouse Thérèse Le Noir de La Thorillière puis entre avec elle, en 1685, dans la troupe de la Comédie-Française, dont il devint sociétaire jusqu’à sa retraite le 3 avril 1718.  Il fait jouer la même année sa première comédie, Le Notaire obligeant ou les Fonds perdus.  Il rencontre le succès et produit plus de 80 comédies.Dancourt est considéré comme le père du vaudeville moderne : il écrit des comédies de mœurs dépourvues de moralité et très réalistes, caricaturant les bourgeois vaniteux et les magistrats véreux.

Continuer la lecture Le Théâtre de Dancourt

Le Théâtre de Louis-Sébastien Mercier

Le Théâtre de Louis-Sébastien MercierIssu d’une famille de la petite bourgeoisie, Louis-Sébastien Mercier naît le 6 juin 1740 à Paris. À vingt ans, il débute par l'écriture poétique avec Les Héroïdes. Il écrira ensuite de très nombreux romans et drames historiques, joués à Paris et en province. Il publie Du théâtre ou essai sur l'art dramatique  en 1773 (sur Gallica), une attaque contre le théâtre classique et notamment contre Racine et une tentative pour définir une autre voie,  produisant sur la scène la société vivante, le peuple, la vie ordinaire. Il dénonce aussi dans un autre mémoire violent, les acteurs de la Comédie-Française.

Continuer la lecture Le Théâtre de Louis-Sébastien Mercier

Le théâtre de Diderot

Le théâtre de Diderot. Parallèlement aux articles de L'Encyclopédie, Diderot écrit pour le théâtre et crée une forme nouvelle le drame bourgeois avec  Le Fils naturel (rédigée en 1757, mais représentée en 1771) et Le Père de famille (1758). Il écrit sa dernière œuvre dramatique Est-il bon ? Est-il méchant ? en 1781.

Le théâtre de Diderot
Diderot par Louis-Michel van Loo en 1767
Continuer la lecture Le théâtre de Diderot

Le Théâtre de Marivaux

Le Théâtre de Marivaux. Romancier, journaliste, dramaturge, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux (1688-1763) est l’auteur de nombreuses comédies dont il confie la création aux deux troupes officielles que sont le Théâtre-Français et le Théâtre-Italien. Il connaît de son vivant ses plus grands succès avec les Comédiens-Italiens, qui comptent sa muse Silvia pour laquelle il écrit de magnifiques rôles.

Le Théâtre de Marivaux
Portrait de P. Carlet de Chamblain de Marivaux par Pougin de Saint Aubin 1781. Source : Bnf/Gallica
Continuer la lecture Le Théâtre de Marivaux

Le Théâtre de Voltaire

Voltaire, un des auteurs les plus joués au XVIIIème siècle, a écrit une cinquantaine d'œuvres dramatiques, tragédies, comédies, opéras...  La Comédie-Française a inscrit trente pièces de Voltaire à son répertoire.

Le Théâtre de Voltaire
Voltaire dessiné le jour de son couronnement à la Représentation d'Irene, par Le Vachez. Source : BnF/Gallica
Continuer la lecture Le Théâtre de Voltaire

Le Théâtre de Jean-François Regnard

Le Théâtre de Jean-François RegnardNé le 8 février 1655  à Paris, Jean-François Regnard grandit dans un milieu aisé et voyage en Italie, à Constantinople, à Alger et au nord de l’Europe. Il écrit pour la troupe italienne installée à Paris de 1688 à 1696, onze comédies françaises, écrites par lui seul ou en collaboration avec son complice Dufresny puis il fait jouer au Théâtre-Français plusieurs comédies qui eurent un grand succès (1694-1708).

Continuer la lecture Le Théâtre de Jean-François Regnard

Le Théâtre de Crébillon Père

Le début du XVIIIème siècle marque le déclin de la tragédie classique. Prosper Jolyot de Crébillon (dit Crébillon Père, 1674-1762) développe le « tragique de situation » : de nombreuses scènes d’horreur sont représentées sur la scène, rompant ainsi avec les principes de bienséance ; des intrigues comportant de nombreux coups de théâtre annoncent le mélodrame du XIXème siècle.

Le Théâtre de Crébillon Père
Illustration des Oeuvres de Crébillon Peyron, dessinateur ; Patas, Ph. Triere, N. Le Mire, graveurs. Edition 1798. Source Gallica
Continuer la lecture Le Théâtre de Crébillon Père

Le Legs de Marivaux

Comédie en un acte et en prose de Marivaux représentée pour la première fois par les Comédiens Français, le 11 janvier 1736.

Le Legs de Marivaux
Illustration de Bertall dans Théâtre complet de Marivaux. Paris: Laplace, Sanchez et cie, 1878.
Continuer la lecture Le Legs de Marivaux