Le Baron de Fourchevif d’Eugène Labiche
Le comédien Geoffroy qui a créé le rôle du Baron de Fourchevif, ici dans Un pied dans le crime, comédie d'Eugène Labiche et Adolphe Choler. Portrait de Geoffroy par Lhéritier. Source : BnF/Gallica

Le Baron de Fourchevif d’Eugène Labiche

M. et Madame Potard, marchands de porcelaine se font appeler Baron et Baronne de Fourchevif, depuis l'achat de la terre de Fourchevif dix-huit ans auparavant. L'arrivée d'un jeune peintre qui prétend être le dernier descendant de cette famille noble les met en difficulté, alors qu'ils préparent le mariage de leur fille et que Fourchevif veut se présenter aux élections.

Continuer la lecture
Le plus heureux des trois, d’Eugène Labiche
Portrait des acteurs en costumes par Lhéritier. Source : Bnf/Gallica

Le plus heureux des trois, d’Eugène Labiche

Marjavel est marié en secondes noces à Hermance, qui a une liaison avec Ernest, un ami de son mari. L'oncle d'Ernest, Jobelin, était quant à lui l'amant de la première femme de Marjavel, Mélanie. Et enfin, Marjavel lui-même a une relation avec une autre femme, sans compter les deux maîtresses qu'il avait quand il était marié avec Mélanie. Un cocher maître chanteur  et un couple de valets alsaciens viennent mettre en danger ce fragile équilibre...

Continuer la lecture
Le Club champenois d’Eugène Labiche
Levassor (qui a créé le rôle de Cassagnol), par F. Elias. Source : Bnf/Gallica

Le Club champenois d’Eugène Labiche

Juste après la Révolution de Février 1848, un maire de campagne, Pontcharrat, est sommé par le nouveau régime d'organiser dans sa commune un club démocratique. Pontcharrat prépare également le mariage de sa nièce Henriette à Gindinet, l'instituteur. Mais Henriette aime son cousin Cassagnol, un comédien, et le fait venir d'urgence. La réunion du club démocratique et la présentation des futurs candidats aux élections va donner l'occasion à Cassagnol de montrer ses talents en interprétant successivement Jean-Louis, dit le Corinthien, un ouvrier, puis le citoyen Grand-Bagout, un économiste et enfin, l’illustre général Chauvinancourt.

Continuer la lecture

Moi, D’Eugène Labiche

Dutrécy est un homme égoïste et peu scrupuleux. Il tente avec son ami De la Porcheraie d'acquérir un domaine en dépossédant le propriétaire, car ils ont appris par des indiscrétions qu'une nouvelle rue allait être percée. Sa vie est également perturbée par le retour de pension de sa nièce Thérèse, qui vient d'être demandée en mariage, et par le retour du Brésil de son neveu Armand.

Continuer la lecture
Embrassons-nous, Folleville ! d’Eugène Labiche
Le misanthrope et l'auvergnat, comédie de Lubize, Siraudin et Labiche : portrait de Sainville / par Lhéritier]. source : Bnf/ Gallica

Embrassons-nous, Folleville ! d’Eugène Labiche

Dans cette courte pièce en un acte, Labiche se moque de l’institution du mariage. Un père, Manicamp, déborde d'affection pour un ami, Folleville, qui l'a sauvé d'une situation où il risquait le déshonneur. Manicamp veut sans cesse embrasser son ami et souhaite, pour le remercier, le marier à sa fille, Berthe. Le futur gendre, bien que n'éprouvant aucun sentiment pour Berthe, n'ose contrecarrer ces projets. De son côté, la jeune fille ne l'aime pas non plus et a d'autres projets.

Continuer la lecture
Fermer le menu