Spectacles à la une, actuellement à l’affiche en France ou dans les pays francophones et recommandés par Libre Théâtre

Le Jeu des ombres de Valère Novarina mise en scène de Jean Bellorini

Le Jeu des ombres de Valère Novarina mise en scène de Jean Bellorini Le Jeu des Ombres est un spectacle à la fois théâtral et musical, qui met en résonance et, si l'on peut se permettre ce néologisme, en « raisonance », le verbe poétique de Novarina et la musique lyrique de Monteverdi, autour du mythe éternel d'Orphée, pour nous proposer une rêverie philosophique sur la condition humaine, d'abord caractérisée par la conscience de l'inéluctabilité de la mort, sur le sens de la vie, et finalement sur Dieu. C'est parce qu'il ne résiste pas à l'envie de voir et de savoir qu'Orphée doit finalement abandonner Eurydice aux enfers, tout comme ce même désir de connaissance conduit Adam et Ève à être chassés du paradis terrestre pour connaître l'enfer sur la Terre. Le sentiment tragique de la vie est en effet lié à ce besoin irrépressible de comprendre un monde qui nous reste pourtant à jamais absurde. La mise en scène très abstraite, presque graphique, de Jean Bellorini, soulignant la poignante humanité des interprètes, jette un pont symbolique entre la partition textuelle de Novarina et celle musicale de Monteverdi. Un spectacle aux allures de cérémonie, fait pour ébranler toutes nos certitudes, et dont on ne sort pas indemnes. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Continuer la lecture Le Jeu des ombres de Valère Novarina mise en scène de Jean Bellorini

Les Garçons et Guillaume à table ! de Guillaume Gallienne avec Maxence Marchand

Libre Théâtre vous recommande Les Garçons et Guillaume à table ! de Guillaume Gallienne avec Maxence Marchand. Débarrassé de l'aura un peu trop éblouissante de cet interprète hors-norme qu'est Guillaume Gallienne, qui dans son spectacle et dans son film nous racontait son propre destin, si particulier, ce texte nous apparaît d'autant mieux dans l'universalité de son propos. Comment un enfant peut-il construire son identité d'adulte sans renier ses parents, mais sans pour autant accepter de se conformer à tout prix à l'image qu'ils ont projeté sur lui avant même sa naissance ? Comment un homme peut-il construire son identité, en l'occurrence sexuelle, dans toute sa complexité, sans pour autant se fondre dans les clichés que lui impose la société ? Un garçon qui s'habille en fille est-il nécessairement un homosexuel ? Et si tout cela était beaucoup plus complexe, beaucoup plus subtil, et donc beaucoup plus intéressant que ces raccourcis ? Jusque dans la fragilité de son jeu, Maxence Marchand nous donne à voir, à entendre, à comprendre et à aimer ce personnage qui, pour trop aimer sa mère, finit par s'identifier à elle. Avant de découvrir qu'on peut aimer les femmes sans en être une soi-même. Un spectacle à la fois drôle, émouvant et troublant. Un pur moment de théâtre. À voir absolument.

Continuer la lecture Les Garçons et Guillaume à table ! de Guillaume Gallienne avec Maxence Marchand