Albert Einstein, un enfant à part d’après Brigitte Kernel

Théâtre des 3 Soleils, 4 rue Buffon – Avignon
du 7 au 30 juillet à 10h15 – Relâches : 12, 19, 26 juillet

Albert Einstein, un enfant à part : une ode à la différence

Comme les arbres les plus majestueux ont commencé par être de simples graines, tous les grands hommes ont d’abord été petits. Et aux yeux des autres, certains de ces futurs grands hommes semblaient même au départ être de bien mauvaises graines. Ce spectacle est avant tout une ode à la différence. Tous les enfants ne se coulent pas spontanément dans le moule unique que leur impose l’école et la société en général. Et il appartient justement aux adultes de déceler chez ces enfants à part, pour la cultiver, cette différence qui ne fera pas forcément d’eux des génies, mais qui pour le moins leur permettra de devenir qui ils sont vraiment.

Ce spectacle, adapté du livre de Brigitte Kernel, met en scène Einstein à l’âge de 10 ans, dans son environnement familial et scolaire plutôt conflictuel. Le jeune Einstein, certes surdoué en mathématiques, apparaît alors cependant comme ce qu’on appelle un enfant à problèmes : il a des difficultés d’élocution parce que sa pensée va trop vite et il a des difficultés à s’intégrer parce qu’il ne comprend pas les autres et que les autres ne le comprennent pas davantage. Là où la plupart des gens qui l’entourent ne se posent pas de questions, les pourquoi se bousculent dans sa tête jusqu’à lui ôter le sommeil.

La meilleure idée de cette mise en scène est sans doute d’avoir choisi une femme pour interpréter le jeune Einstein, ce qui permet de décaler le personnage sans mimer l’enfance de façon outrancière. Les deux autres comédiens incarnent successivement avec brio une multitude de rôles : sa famille, son professeur, ses camarades… Il en résulte un spectacle à la fois drôle, émouvant et plein d’enseignements.

Un spectacle qui donnera à tous les enfants l’espoir de pouvoir faire de leur différence une richesse. Et à tous les parents l’envie de les accompagner dans leur quête d’eux-mêmes. À ne pas manquer.

Critique de Jean-Pierre Martinez

Lien vers le site du Festival OFF pour réserver

D’après Brigitte Kernel
Adaptation : Sylvia Roux, Thomas Lempire
Mise en scène : Victoire Berger-Perrin
Interprètes : Sylvia Roux, Tadrina Hocking, Thomas Lempire
Lumières : Stéphane Baquet
Scénographie : Caroline Mexme
Musique : Pierre-Antoine Durand
Costumes : Judith Hüsch

Print Friendly, PDF & Email