Mais n’te promène donc pas toute nue ! de Georges Feydeau

Mais n’te promène donc pas toute nue ! de Georges Feydeau

3 février 2016
/ / /
Comments Closed

Mais n’te promène donc pas toute nue ! de Georges Feydeau

Comédie en un acte représentée pour la première fois, le 25 novembre 1911, au théâtre Fémina. La pièce reçoit un très bon accueil du public et de la critique. La pièce reste à l’affiche jusqu’au début de mars 1912.
Distribution : 4 hommes – 1 femme.

Téléchargez gratuitement le texte intégral de la pièce sur Libre Théâtre
Lien vers la notice sur data.libretheatre.fr

L’argument

Le député Ventroux doit recevoir un important industriel, M. Hochepaix, par ailleurs maire de Moussillon-les-Indrets et adversaire politique. Il tente de convaincre sa femme, Clarisse, d’arrêter de se promener en tenue légère dans l’appartement comme elle en a pris l’habitude.  Il ne cesse de lui répéter « Mais n’te promène donc pas toute nue !« .

Une dispute éclate entre les époux qu’arbitrent malgré eux Hochepaix, et le valet de Clarisse, Victor. Lorsqu’une guêpe s’en mêle et pique Clarisse à la fesse, celle-ci s’affole…  Elle prend pour le médecin, Romain de Jaival, journaliste du Figaro, chargé de réaliser une interview du député.

Manuscrit original

Manuscrit original de Mais n’te promène donc pas toute nue ! de Georges Feydeau

(source : BnF/Gallica)

Emission radiophonique

Emission radiophonique du 5 janvier 1956 sur le site de l’INA :
Emission faite à l’occasion du centenaire de la naissance de Georges FEYDEAU autour de la comédie « Mais n’te promène donc pas toute nue ».
– présentation de Léon RUTH
-interview de Marcel ACHARD, sa première rencontre avec Georges FEYDEAU à Paris
– interview d’André ROUSSIN, souvenirs des premières pièces qu’il a vues, les traits de génie de l’auteur
– interview de Jacques CHARON, la finesse du texte de Georges FEYDEAU oblige les comédiens à respecter strictement le texte
–  Marcel ACHARD, les mots d’humour de l’auteur dans la vie
– Georges COURTELINE et lui restent les deux seuls auteurs comiques du 19ème siècle
– début de la pièce « Mais n’te promène donc pas toute nue »
Interprètes: Madeleine Renaud, Robert Lamoureux, Daniel Ceccaldi, Jean Favre Bertin, Robert Pizani

Vous pouvez explorer l’univers de Feydeau à travers les articles suivants :

– Le Théâtre de Georges Feydeau
– Biographie de Georges Feydeau
– Les ressorts comiques du langage chez Feydeau
– La politique dans les pièces de Feydeau
– Les progrès techniques dans les pièces de Feydeau
– Le vaudeville et Feydeau (à travers deux articles de Feydeau).

Comments are closed.

Libre Théâtre 2015 - Designed by Klasik Themes.