Je ne trompe pas mon mari, de Georges Feydeau

Je ne trompe pas mon mari, de Georges Feydeau

20 janvier 2016
/ / /
Comments Closed

Je ne trompe pas mon mari, de Georges Feydeau

Le journal amusant

Le Journal amusant : journal illustré, journal d’images, journal comique, critique, satirique, etc. du 28/02/1914 Source : Bnf/Gallica

Vaudeville en trois actes de Georges Feydeau, écrit en collaboration avec René Peter.
Représenté pour la première fois à Paris le 18 février 1914, sur la scène du théâtre de l’Athénée et repris sur la même scène le 9 décembre 1916.
Bon accueil de la critique et du public : 200 représentations lors de la création.
Publié en 1921 à la Librairie Théâtrale Artistique & Littéraire.

Distribution : 10 hommes – 6 femmes

Lien vers le texte intégral de la pièce en téléchargement gratuit sur Libre Théâtre

Lien vers la notice sur data.libretheatre.fr

 

 

 


L’argument

Dans un hôtel à Châtel-Sancy en Auvergne, se croisent Saint Franquet, célibataire ; son ancienne maîtresse Bichon ;  Monsieur  Plantarède qui tombe amoureux de Bichon ;  Mme Plantarède dont est épris Saint Franquet et l’ami de la famille, Des Saugette ;  Dotty, jeune anglaise tyrannique et millionnaire qui tombe amoureuse de Saint Franquet et l’ami de Dotty, Tommy.

Mme Plantarède  ne trompe pas son mari, mais quand elle apprend que son mari est en train de la tromper avec Bichon, elle se précipite chez Saint Franquet… alors que Dotty demande en mariage Saint Franquet…

 

Enregistrement audio de la pièce en 1949 à écouter sur le site de l’INA (accès payant)

 

Vous pouvez explorer l’univers de Feydeau à travers les articles suivants :

– Le Théâtre de Georges Feydeau
– Biographie de Georges Feydeau
– Les ressorts comiques du langage chez Feydeau
– La politique dans les pièces de Feydeau
– Les progrès techniques dans les pièces de Feydeau
– Le vaudeville et Feydeau (à travers deux articles de Feydeau).

 

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.

Libre Théâtre 2015 - Designed by Klasik Themes.