Tout est possible ! par la Compagnie Teatralala

Tout est possible ! par la Compagnie Teatralala

Libre Théâtre vous recommande ce spectacle

Avec la Compagnie Le Téatralala… Tout est possible !

Le Festival d’Avignon n’aura pas lieu… Ce sinistre présage, devenu entre-temps réalité, ressemble déjà au titre d’une pièce de théâtre. Et c’est une tragédie. La guerre contre le virus aura fait bien des victimes collatérales, et parmi elles le spectacle vivant aujourd’hui moribond.

C’est le moment qu’a choisi la Compagnie Le Téatralala pour nous amener, en commençant par un jeu de piste, à une réflexion sur l’essence même du théâtre. Le théâtre est une illusion. Une illusion qui, par la magie de la convention théâtrale, devient une réalité plus profonde que la réalité elle-même. L’annulation du festival (et plus généralement la fermeture des théâtres), c’est donc la mort d’une illusion. Paradoxe s’il en est : pourquoi faire tout un drame de la suspension de cette réalité totalement factice qu’est la représentation d’une pièce de théâtre ? La fin de l’illusion, pourtant, c’est la désillusion. Et de la désillusion au désespoir il n’y a qu’un pas, qui nous rapproche un peu plus du précipice.

À quelqu’un qui lui proposait de couper dans le budget de la culture pour financer l’effort de guerre, Churchill aurait répondu : si ce n’est pour la culture, pourquoi nous battons-nous alors ? Et si finalement pour l’homme le superflu était l’essentiel ? Et si la représentation de la réalité (c’est-à-dire l’art) était plus importante que la réalité elle-même pour définir une civilisation ? Et si c’était cette faculté à rêver le monde (et à en rire ensemble) qui nous distinguait des animaux ? La différence entre la tanière d’un animal et une grotte préhistorique ce n’est pas le degré de confort, ce sont les fresques sur les parois. Oui, l’annulation du Festival d’Avignon est un drame. La Compagnie Le Téatralala a décidé d’en rire, et nous propose d’en rire avec elle, afin que le spectacle continue, dans les salles ou ailleurs.

Et ce n’est pas un hasard si c’est précisément cette compagnie qui relève ce défi. Depuis plus de 30 ans, Le Téatralala se joue de son public en lui proposant des spectacles totalement décalés, mêlant habilement l’illusion à la réalité, pour lui faire vivre des moments de théâtre exceptionnels, souvent liés à des lieux ou des événement qui le sont tout autant. Vous l’aurez compris, cette critique en forme de faire-part avait tout d’une mission impossible : donner envie de voir ce spectacle sans en dévoiler les surprises, qui constituent l’essence même de son originalité. Une chose est sûre, nous avons adoré ce « happening » à la fois surprenant, brillant et drôle, et nous saluons l’engagement de La Compagnie Le Téatralala pour qu’avec le théâtre… tout reste encore possible.
Critique de Jean-Pierre Martinez

Théâtre de l’Ephémère du 3 au 26 juillet à 11h
Réservation indispensable au 06 12 80 95 72

 

Print Friendly, PDF & Email