Le théâtre d’Alexandre Dumas (père)

Alexandre Dumas père. Photographie, tirage de démonstration/ Atelier Nadar. Gallica

Alexandre Dumas (dit aussi Alexandre Dumas père) est  né le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts (Aisne) et mort le 5 décembre 1870. L’auteur des Trois Mousquetaires et du Comte de Monte-Cristo est aussi un auteur dramatique prolifique. Il écrit avec Adolphe Leuven et Pierre-Joseph Rousseau le vaudeville en un acte La Chasse et l’Amour qui connaît un grand succès en septembre 1825. Il écrit son premier drame historique, Henri III et sa cour en 1828. La pièce, présentée à la Comédie-Française le 10 février 1829, connaît un énorme succès. Elle est qualifiée de « scandale en prose », un an avant Hernani, la pièce de Victor Hugo, qualifiée de « scandale en vers » à sa création en février 1830.  Il connaît d’autres succès avec Christine (mars 1830), Antony, qui triomphe le 3 mai 1831, La Tour de Nesle (mai 1832, qui reste à l’affiche pendant plus de huit cent représentations successives) et Kean (août 1836).  

En 1846, Dumas fait construire son propre théâtre à Paris, boulevard du Temple, qu’il baptise « Théâtre-Historique ». Le théâtre est inauguré en février 1847 et accueille les pièces de plusieurs auteurs européens (Shakespeare, Goethe, Calderon, Schiller) avant de faire faillite en 1850.

 

Liste des œuvres théâtrales

Ivanhoé, 1822
La Chasse et l’Amour, représenté pour la première fois à Paris sur le théâtre de l’Ambigu-comique, le 22 septembre 1825 sur Gallica avec James Rousseau et Adolphe de Leuven
La Noce et l’Enterrement, vaudeville en trois tableaux, représenté pour la première fois à Paris, sur le Théâtre de la Porte Saint-Martin, le 21 novembre 1826 sur Gallica
Fiesque de Lavagna, 1828
Henri III et sa cour,  drame historique en cinq actes et en prose, représenté sur le Théâtre Français par les comédiens ordinaires du Roi le 11 février 1829 sur Gallica
La Cour du roi Pétaud, 1829
Christine, ou Stockholm, trilogie dramatique sur la vie de Christine, cinq actes en vers, avec prologue et
épilogue. Représenté à Paris sur le Théâtre Royal de l’Odéon  le 30 mars 1830, sur Gallica
Napoléon Bonaparte ou Trente Ans de l’histoire de France, Drame en six actes. Représenté pour la première fois, sur le Théâtre Royal de l’Odéon le 10 janvier 1831, sur Gallica
Antony, drame en cinq actes, représenté pour  la première fois sur le théâtre de la Porte Saint-Martin, le 3 mai 1831 sur Gallica
Charles VII chez ses grands vassaux, tragédie en cinq actes, représentée pour la première fois sur le Théâtre Royal de l’Odéon le 20 octobre 1831, sur Gallica
Richard Darlington, drame en cinq actes et en prose, représenté pour la première fois sur le théâtre de la Porte-Saint-Martin le10 décembre.1831, publié en 1832, sur Gallica
Teresa, drame en cinq actes et en prose, représenté pour la première fois sur le Théâtre Royal de l’Opéra-Comique le 6 février 1832, sur Gallica
Le Mari de la veuve, comédie en un acte et en prose, représentée pour la première fois sur le Théâtre-Français le 4 avril 1832, sur Gallica
La Tour de Nesle,  drame en cinq actes et neuf tableaux (avec Frédéric Gaillardet), représenté pour la première fois à Paris sur le Théâtre de la Porte Saint-Martin, le 29 mai 1832 sur Gallica
Le Fils de l’émigré, 1832
Angèle, drame en cinq actes en prose, Porte Saint-Martin, 28 décembre 1833, publié en 1834 sur Gallica
La Vénitienne, 1834
Catherine Howard,  drame en cinq actes en huit tableaux, Porte-Saint-Martin, 2 juin 1834 sur Gallica
La Tour de Babel, 1834
Cromwell et Charles Ier, 1835
Le Marquis de Brunoy, 1836
Don Juan De Marana ou la chute d’un ange : mystère en cinq actes,  représenté pour la première fois à Paris sur le théâtre de la Porte Saint-Martin, le 30 avril 1836, sur Gallica
Kean, ou Désordre et Génie, comédie en cinq actes, représentée pour la première fois aux Variétés le 31 août 1836, sur Gallica
Piquillo, opéra-comique en trois actes, représenté pour la première fois sur le Théâtre Royal de l’Opéra-Comique le 31 octobre 1837, sur Gallica
Caligula, tragédie en cinq actes et en vers, représentée pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre-Français
le 26 décembre 1837, publié en 1838, sur Gallica
Paul Jones, drame en cinq actes, représenté pour la première fois, à Paris le 8 octobre 1838, sur Gallica
Le Bourgeois de Gand ou le Secrétaire du duc d’Albe, 1838
Bathilde, 1839
Mademoiselle de Belle-Isle, drame en cinq actes, en prose, représenté pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre-Français le 2 avril 1839, sur Gallica
L’Alchimiste, drame en cinq actes en vers, représenté pour la première fois, sur le Théâtre de la Renaissance le 10 avril 1839 sur Gallica
Léo Burckart, 1839
Jarvis l’honnête homme ou Le Marchand de Londres, 1840
Hamlet prince de Danemark, drame en vers en cinq actes et huit parties, représenté pour la première fois à Paris sur le Théâtre-historique le 15 décembre 1841, sur Gallica (avec Paul Meurice)
Un mariage sous Louis XV, comédie en cinq actes, représentée pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre-Français le 1er juin 1841, sur Gallica
Jeannic le Breton, ou le Gérant responsable, 1841
Lorenzino, drame en cinq actes et en prose, 1842. (Adapté en roman sous le titre Une nuit à Florence sous Alexandre de Médicis, 1861) sur Gallica
Le Séducteur et le Marin, 1842
Halifax, comédie en trois actes et un prologue, 1842 sur Gallica
Le Mariage au tambour, 1842
Les Demoiselles de Saint-Cyr, comédie en cinq actes, représentée pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre-Français le 25 juillet 1843, sur Gallica
Louise Bernard, drame en cinq actes, 1843, sur Gallica
L’École des princes, 1843
Une fille du régent, comédie en cinq actes dont un prologue, représentée pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre-Français
le 1er avril 1846, sur Gallica
Le Laird de Dumbiky, drame en cinq actes, 1844 sur Gallica
Le Garde-forestier, 1845
Un conte de fées, 1845
Les Mousquetaires, drame en cinq actes et douze tableaux, représenté pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre de l’Ambigu-Comique le 27 octobre 1845, sur Gallica
Échec et mat, 1846
Intrigue et Amour, drame en cinq actes et neuf tableaux, traduit de Schiller, représenté pour la première fois à Paris, sur le Théâtre Historique, le 11 juin 1847, sur Gallica
La Reine Margot, drame en cinq actes et treize tableaux (avec Auguste Maquet), représenté pour la première fois à Paris sur le Théâtre Historique, le 20 février 1848 sur Gallica
Catilina, drame en cinq actes et sept tableaux (avec Auguste Maquet), représenté pour la première fois à Paris sur le Théâtre Historique, le 14 octobre 1848 sur Gallica
Hamlet, prince de Danemark, Drame en vers, en 5 actes et 8 parties, avec Paul Meurice. 1848, sur Gallica
Le cachemire vert, comédie en un acte (avec Eugène Nus), représentée pour la première fois à Paris sur le Théâtre du Gymnase, le 15 décembre 1849 sur Gallica
Le Chevalier d’Harmental, drame en cinq actes et dix tableaux (avec Auguste Maquet), représenté pour la première fois à Paris sur le Théâtre Historique, le 26 juillet 1849, sur Gallica
Le Comte Hermann, drame en cinq actes, avec préface et épilogue, 1849 sur Gallica
Le Connétable de Bourbon ou l’Italie au XVIe siècle, 1849
La Guerre des femmes, sur Gallica
Le Testament de César, 1849
La Chasse aux chastes, fantaisie en trois actes et huit tableaux, 1850, sur Gallica
Trois Entractes pour l’amour médecin, 1850, sur Gallica
Urbain Grandier sur Gallica
Le Vingt-quatre février ou L’Auberge de Schawasbach, 1850 sur Gallica
Les Chevaliers du Lansquenet, 1850
Le Vampire, 1851 sur Gallica
La Barrière de Clichy, drame militaire en 5 actes et 14 tableaux, représenté pour la première fois à Paris sur le Théâtre National le  21 avril 1851, sur Gallica
Les Âmes vaillantes, 1852
Le Marbrier, drame en trois actes d’Alexandre Dumas, représenté pour le première fois à Paris sur le théâtre du Vaudeville le 22mai 1854, sur Gallica
La Conscience,  drame en cinq actes et en six tableaux, représenté pour la première fois à Paris sur le théâtre impérial de l’Odéon, le 4 novembre 1854 sur Gallica
La Jeunesse de Louis XIV, comédie en cinq actes en prose, 1854, sur Gallica
Romulus (comédie), 1854 sur Gallica
L’Orestie tragédie en trois actes, imitée de l’antique, Porte-Saint-Martin, 5 janvier 1856 sur Gallica
La Tour Saint-Jacques, drame en cinq actes en neuf tableaux (Avec X. de Montépin), Théâtre impérial du Cirque le 15 novembre1856 sur Gallica
Le Fils de la nuit ou le Pirate, 1856
Le Verrou de la reine, 1856, sur Gallica
L’Invitation à la valse, comédie en un acte et en prose, représentée pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre du Gymnase le 18 juin 1857, sur Gallica
Les Forestiers, drame en cinq actes, représenté pour la première fois, à Paris, sur le Grand-Théâtre parisien le 28 mai 1865 sur Gallica
Le Gentilhomme de la montagne, sur Gallica
L’honneur est satisfait, comédie en un acte, Gymnase dramatique, 19 juin1858 sur Gallica
L’Envers d’une conspiration, comédie en cinq actes, Vaudeville, 4 juin1860 sur Gallica
Le Roman d’Elvire, opéra-comique en trois actes (avec Adolphe Leuven), Opéra-Comique, 4 février 1860 sur Gallica
La Veillée allemande, 1863
Roméo et Juliette, 1864
Les Mohicans de Paris : drame en cinq actes, en neuf tableaux, avec prologue, 1864 sur Gallica
Gabriel Lambert, sur Gallica
Les Voleurs d’or, 1864
La Dame de Monsoreau, drame en cinq actes et dix tableaux, 1868 (avec Auguste Maquet) sur Gallica
Valentin-Valentine ou Valentin et Valentine, 1868
Madame de Chamblay, sur Gallica
Les Blancs et les Bleus, drame en cinq actes et onze tableaux, représenté pour la première fois au Théâtre du Châtelet, le 10 mars 1869 sur Gallica


Monte-Cristo
, drame en cinq actes, quinze tableaux (avec Auguste Maquet) sur Gallica
Le Comte de Morcerf (3ème partie de Monte-Cristo), drame en cinq actes et dix tableaux (avec Auguste Maquet), 1851 sur Gallica
Villefort (4ème partie de Monte-Cristo), drame en cinq actes et dix tableaux (avec Auguste Maquet), représenté pour la première fois à Paris sur le Théâtre de l’Ambigu, le 8 mai 1851, sur Gallica

La Jeunesse des Mousquetaires, sur Gallica
Les Mousquetaires, sur Gallica


Pour en savoir plus : 

Comment je devins auteur dramatique, sur Gallica
Simples lettres sur l’art dramatique, sur Gallica

CALLET-BIANCO, Anne-Marie (dir.) ; LEDDA, Sylvain (dir.). Le théâtre de Dumas père, entre héritage et renouvellement. Nouvelle édition [en ligne]. Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2018 (généré le 09 avril 2022). Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/pur/87820>. ISBN : 9782753577497. DOI : https://doi.org/10.4000/books.pur.87820.

Site consacré à Alexandre Dumas : https://www.dumaspere.com/index.html

Print Friendly, PDF & Email