La visite de la vieille dame de Friedrich Dürrenmatt par la Compagnie Les Têtes de bois

Théâtre L’Adresse, 2, avenue de la Trillade – Avignon
du 7 au 31 juillet à 14h00- Relâches : 12, 19, 26 juillet

Libre Théâtre vous recommande ce spectacle

Une femme qui a dû quitter la petite ville où elle est née dans des circonstances dramatiques, après avoir souffert d’une injustice, y retourne à la fin de sa vie pour se venger. À l’époque, son premier amour l’a trahie en refusant de reconnaître l’enfant qu’il lui avait fait, et qu’elle a été contrainte à abandonner. Comme conséquence de ce traumatisme, elle a raté sa vie, mais elle a fait fortune. Une fortune qui lui a permis d’acheter littéralement la ville qu’elle estime responsable de son malheur. Il ne lui reste plus qu’à acheter aussi ses habitants, afin de les contraindre à lui livrer la tête de son ancien amant, après un simulacre de justice. Peut-on tout acheter, y compris la justice ? Et la vengeance peut-elle vraiment engendrer l’apaisement ? Ce sont notamment ces questions que pose la pièce de Dürrenmatt.
L’intérêt de ce spectacle, cependant, repose d’abord sur la mise en scène et l’interprétation. La gestuelle, les masques et les voix des comédiens confèrent à cette fable une dimension symbolique, pour revisiter un thème éternel : le pouvoir absolu de l’argent dans nos sociétés, l’absurdité de la jouissance qu’il procure à ceux qui le détiennent, pour en abuser, avec la servile complicité de ceux qui sont prêts à tout pour avoir quelques miettes. Une compagnie aux accents multiples, totalement engagée dans son art et dans son propos. Un spectacle à ne pas manquer.
Critique de Jean-Pierre Martinez

Metteur en scène : Mehdi Benabdelouhab
Interprètes : Valeria Emanuele, Laurence Landra, Mehdi Benabdelouhab, Facundo Melillo, Jean Bard

Lien vers le site du OFF pour réserver
Lien vers le site de la Compagnie

Print Friendly, PDF & Email