Happy Dogs

Happy Dogs de Jean-Pierre Martinez

Happy dogs

Un homme qui a perdu ses papiers à la suite d’un banal quiproquo, enquête pour retrouver son identité, avant de se résigner à devenir quelqu’un d’autre. Ce roman court ou cette longue nouvelle, qui commence devant un salon de toilettage pour finir dans terrain vague, est avant tout une réflexion humoristique sur la fragilité de la notion de personne, et sur l’absurdité de l’existence. «Happy Dogs», c’est un peu San Antonio, fourvoyé dans un nouveau roman, qui se prendrait lui-même en filature pour s’apercevoir finalement qu’il est Frédéric Dard. Avant que ce dernier ne soit devenu écrivain… C’est le roman qui donne naissance au romancier, en prouvant la légitimité de sa prétention à exister comme tel. On est toujours le fils de ses œuvres, disait Cervantès. D’ailleurs, la meilleure preuve que Cervantès ait jamais existé, c’est que Don Quichotte parle de lui dans le roman éponyme qui relate ses aventures imaginaires. Entre roman noir et fantastique, «Happy Dogs» est un récit à la première personne, tragiquement drôle, qui peut aussi être mis en scène comme un monologue théâtral.

Lien pour télécharger gratuitement et intégralement la pièce


L’auteur

Découvrez l’univers de Jean-Pierre Martinez sur son site comediatheque.net

Lien vers la comediatheque.net


Texte édité aux Editions La Comédiathèque

ISBN : 9782377050802 / Février 2017
12×18 cm – 43 pages / Prix TTC : 9,90 €

Disponible dans le réseau traditionnel des librairies et sur les sites en ligne :

Lien vers the Book Edition

Amazon

 

 

Print Friendly, PDF & Email