Les Fourberies de Scapin de Molière à l’affiche

Au Théâtre Michel jusqu’au 7 mai  et en tournée

affiche_fourberies_grenier_de_babouchkaUne version éminemment tonique de la plus célèbre des comédies de Molière. Un Scapin virevoltant dénoue avec malice les intrigues amoureuses tout en réglant ses comptes avec les tyrannies paternelles.

Mise en scène : Jean-Philippe Daguerre
Décors et accessoires : Deborah Durand
Costumes : Catherine Lainart

Avec :
Kamel Isker : Scapin
Pierre Benoist  : Argante
Patrick Clausse  : Géronte
Sébastien Gorski : Octave
Constantin Balsan : Léandre
Agathe Sanchez : Zerbinette
Jeanne Chérèze : Hyacinthe
David Mallet : Sylvestre

 

 

 

 


Note d’intention

Après avoir mis en scène Le Bourgeois Gentilhomme, Les Femmes Savantes, Le Médecin Malgré Lui, Les Précieuses Ridicules, La Comtesse d’Escarbagnas, L’Avare et Le Malade imaginaire, j’entretiens cette passion boulimique que j’ai pour Molière en m’attaquant (enfin) à sa plus célèbre comédie, Les Fourberies de Scapin.
C’est dans un univers noir et blanc de cinéma réaliste italien que je veux transporter cette aventure toute en couleur qui se déroule à Naples. A travers la sobriété d’un port de pêche où Scapin attire dans ses filets sardines et baleines, je compte sur la beauté des costumes transalpins du 17ème siècle, réinterprétés par la fée Catherine Lainard, pour affirmer une certaine élégance au visuel de nos Fourberies. Scapin s’amusera à utiliser les accessoires marins présents sur scène pour parer à toutes ses ruses : un sac de moules pour la scène du sac, une canne à pêche en guise de bâton, filet et trident pour transformer Sylvestre en un Poséidon terrifiant…
L’univers du mime et de la commedia dell’arte sera très présent et renforcé par le talent pharaonique de Kamel Isker en ces matières. Il faudra aussi compter sur le rythme implacable imposé par la pièce de Molière et l’attirance naturelle que j’ai pour les acteurs physiques et généreux pour faire entendre à la fois le sens et le son de l’écriture intelligente et charnelle de Molière.
C’est donc dans un écrin suave et délicat que la furieuse énergie des comédiens du Grenier de Babouchka tentera de transporter nos chers spectateurs dans une jolie galère.
Jean-Philippe Daguerre

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=9r7d6b_maV8

THEATRE MICHEL – 38 Rue des Mathurins 75008 Paris
Lien vers le site du Théâtre Michel
Lien vers le site de la compagnie

 

 

Print Friendly, PDF & Email