Oeuvres théâtrales de Michel-Jean Sedaine

Le Théâtre de Sedaine

Le Théâtre de SedaineFils d’un maître maçon parisien, Sedaine se présente comme «maçon poète».  Il publie d'abord des pièces poétiques puis du théâtre : de 1756 à 1761, il écrit des comédies accompagnée de musique. Il collabore avec des musiciens connus, Philidor, Monsigny, Grétry. En 1764, il fait jouer Rose et Colas, pleine de fraîcheur et de conventions.Il écrit deux pièces pour la Comédie-Française : Le Philosophe sans le savoir (1765), drame bourgeois  et La Gageure imprévue (1768), sorte de marivaudage.  Le succès de Sedaine continue à l'Opéra-Comique avec notamment le Déserteur (1769). Le succès de Richard Cœur de Lion (1784) ouvre à Sedaine les portes de l'Académie française (1786). La Révolution le ruine.

Continuer la lecture Le Théâtre de Sedaine

Le Philosophe sans le savoir de Sedaine

Le riche négociant, Vanderk, marie sa fille. Le même jour, son fils doit se battre en duel contre un officier qui a traité tous les commerçants de fripons. Considérant que son père a été insulté, le fil provoque l'officier en duel. L'atmosphère de fête liée au mariage est assombri par la perspective de ce duel. La scène centrale de la pièce met en scène l'échange entre le père et le fils : le fils se demande si son père a réellement été insulté et s'il ne risque pas de tuer un innocent. Le père condamne le duel, « préjugé funeste » et « abus cruel du point d'honneur », mais il ne détourne pas son fils de son projet pour sauver son honneur.

Continuer la lecture Le Philosophe sans le savoir de Sedaine