Mangeront-ils ? à l’affiche

Mangeront-ils ? à l’affiche

5 juillet 2016
/ / /
Comments Closed

Mangeront-ils ? de Victor Hugo à l’affiche

Théâtre des Barriques du 6 au 30 juillet à 18h45

8, rue Ledru Rollin – 84000 Avignon

mangeront

🙂 Libre Théâtre vous recommande ce spectacle

Un texte poétique, une mise en scène inspirée et une interprétation brillante :  un spectacle fantastique !

Mangeront-ils est une pièce onirique de Victor Hugo, sur l’amour et la mort, mais qui porte aussi avec force un discours politique contre la tyrannie et le despotisme.

La mise en scène d’Eva Dumont rend grâce à la fois à la dimension engagée et au registre merveilleux de ce texte de Hugo méconnu. On est d’abord subjugué par l’oiseau de papier, messager surgi des ténèbres. Puis peu à peu les espaces apparaissent. Celui du cloître où se sont réfugiés les deux amoureux poursuivis par le roi, derrière un voile transparent, celui de la forêt où la végétation vénéneuse abrite la sorcière Zineb, et enfin celui du roi despote, un enfant, qui joue avec sa maison de poupée et ses figurines de bois, comme avec ses sujets. La contrainte d’un nombre de comédiens restreint devient un atout : les personnages des deux amoureux sont figurés par de superbes marionnettes, les commentaires des habitants se font dans le noir avec des jeux de lumières, la sorcière est une créature minérale envoûtante. La musique électro, au départ surprenante, contribue à renforcer l’atmosphère onirique. 

Les trois jeunes acteurs sont extraordinaires. Claire Chauchat incarne à la fois  la terrifiante puis touchante sorcière centenaire, mais aussi le jeune flûtiste conseiller du roi, élégant comme un clown blanc. Lucie Jousse interprète un roi puéril et cruel, qui tient aussi de l’Auguste, vêtu d’une sorte de barbotteuse mais portant des lunettes de soudeur. Face au jeu clownesque du roi et du flûtiste, qui illustre bien l’absurdité du pouvoir despotique, Victorien Robert est Airolo, un voleur épris de liberté, parcourant avec grâce tous ces espaces, pour porter le message humaniste de Victor Hugo.

Un spectacle à ne pas manquer.

Illustrations du spectacle par Bénédicte Roullierlescroquis.fr

Bénédicte Roullier, lescroquis.fr. CC BY-NC-ND

Bénédicte Roullier, lescroquis.fr. CC BY-NC-ND

Bénédicte Roullier, lescroquis.fr. CC BY-NC-ND

Bénédicte Roullier, lescroquis.fr. CC BY-NC-ND

Bénédicte Roullier, lescroquis.fr. CC BY-NC-ND

Bénédicte Roullier, lescroquis.fr. CC BY-NC-ND

Bénédicte Roullier, lescroquis.fr. CC BY-NC-ND

Bénédicte Roullier, lescroquis.fr. CC BY-NC-ND

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur la pièce et lire le texte intégral : notice sur Libre Théâtre


Interprètes : Claire Chauchat, Lucie Jousse, Victorien Robert
Metteur en scène : Eva Dumont
Créateur Lumière : Jean-Yves Perruchon
Costumes : Christine Vilers
Lien vers le site de la Compagnie les Barriques : http://www.compagniedesbarriques.com

 

Extrait de la note d’intention

Tout dans cette pièce nous a passionné. On y retrouve le génie de l’écriture d’Hugo, ses combats et l’intelligence du regard qu’il pose sur l’humanité. « Mangeront-ils ? » nous emporte dans un monde fait de dualité, dans lequel le puissant est face au faible, la liberté confrontée à l’enfermement, la spiritualité en conflit avec le matérialisme et la nature opposée à la civilisation. Restée pendant près de vingt ans enfouie dans les cartons de l’auteur, « Mangeront- ils » n’est publié qu’après sa mort, en 1886, dans le volume de « Théâtre en liberté ». Dans cette pièce s’exprime ce besoin de liberté probablement dû au fait qu’Hugo écrit ce recueil lors de son exil sur l’île de Guernesey. Il place un cloître comme terre d’asile au milieu d’une île entourée d’eau. Chaque prison est dans une prison et les personnages recherchent la liberté par tous les moyens : la mort, le pouvoir absolu, le refus d’une vie dans la société, l’asile.

Cette pièce offre également une féérie à laquelle nous ne sommes pas habitués chez cet auteur, empruntée à l’univers fantastique du théâtre shakespearien. Une sorcière âgée de cent ans, un talisman qui protège de la mort, une forêt empoisonnée, tous les ingrédients sont réunis pour nous transporter dans une fable onirique, qui donne la possibilité à un large public de (re) découvrir cette figure emblématique de la littérature française qu’est Victor Hugo.

Pour réserver
par internet : http://www.avignonleoff.com/programme/2016/par-titre/M/mangeront-ils-16314/
par téléphone : 04 14 66 36 52

Comments are closed.

Libre Théâtre 2015 - Designed by Klasik Themes.