Le Jeu de l’amour et du hasard à l’Affiche

Le Jeu de l’amour et du hasard à l’Affiche

22 avril 2016
/ / /
Comments Closed

Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux à l’affiche

Au Théâtre Michel, du 5 avril au 6 mai 2017

Du jeudi au samedi à 21H00
Samedi et dimanche à 16h15
Dates supplémentaires : mercredi 5, mardi 11 et mercredi 12 avril à 21h
38, rue des Mathurins . 75008 Paris

 🙂 Libre Théâtre vous recommande ce spectacle

La mise en scène de Salomé Villiers met en lumière la modernité du texte de Marivaux, sans jamais le trahir. Elle souligne habilement la cruauté sociale de l’intrigue, tout en exploitant à merveille son potentiel comique. L’utilisation de la vidéo apporte une dimension burlesque, en ménageant des respirations dans cette pièce au rythme effréné.

Les six comédiens de la troupe (Salomé Villiers, Raphaëlle Lemann, Philippe Perrussel, Bertrand Mounier, François Nambot, Etienne Launay) restituent à la perfection la malice des personnages et la saveur des répliques de Marivaux.

À ne manquer sous aucun prétexte !

Lien vers le texte sur Libre Théâtre


Le mot Salomé Villiers, metteure en scène

L’envie de confronter le propos de Marivaux sur son époque à la lumière de mon siècle est à la base de mon envie de mise en scène. Peut-on dépasser les codes d’une condition et accéder à la classe supérieure ? Si Arlequin et Lisette jouissent des avantages de leurs nouveaux costumes, Silvia et Dorante ont bien du mal à se plier à l’autorité nouvelle de leur valet et peinent à embrasser les codes de la domesticité. Mais il est clair que la situation est à sens unique : le retour cruel à l’équilibre social final ne profite qu’aux nobles, bien soulagés de s’être reconnus sous le masque des pauvres. Si Marivaux n’est pas un révolutionnaire, il se permet de révéler les travers des bourgeois et prête une parole progressiste à certains de ses personnages. Le recours à la vidéo, à la manière des clips d’aujourd’hui, rythmée par des musiques actuelles, apparaît comme un lien supplémentaire entre le spectateur et la pièce. Cette forme hybride crée un rapport ludique et très dynamique.

 

La distribution

Salomé VILLIERS : Silvia
Raphaëlle LEMANN : Lisette
Philippe PERRUSSEL : M. Orgon
Bertrand MOUNIER ou Pierre HELIE : Mario
François NAMBOT : Dorante
Etienne LAUNAY : Arlequin

La compagnie La Boîte aux Lettres

Voilà six ans que Salomé Villiers, François Nambot et Bertrand Mounier, ont baptisé leur compagnie : La Boîte aux Lettres. Ce joli nom n’est pas choisi au hasard.
La Boîte pour réunir des talents de multiples horizons : comédiens, metteurs en scènes, auteurs, chanteurs, compositeurs et danseurs.
Les Lettres pour mettre en avant les textes classiques, revisités et livrés à un public conquis par la modernité des partis pris de mise en scène associée à la puissance de la langue des grands auteurs.
Après un fantasque Labiche (Mon Isménie et La Dame aux jambes d’azur en 2009), un Feydeau déjanté (Amour et Piano en 2010), et un Garcia Lorca intense (Yerma en 2011), La Boîte aux Lettres s’empare du drôle mais cruel Jeu de l’Amour et du Hasard de Marivaux.

Lien vers le site de la Compagnie.

 

 

Comments are closed.

Libre Théâtre 2015 - Designed by Klasik Themes.