C’est une femme du monde, de Georges Feydeau

C’est une femme du monde, de Georges Feydeau

20 janvier 2016
/ / /
Comments Closed

C’est une femme du monde, de Georges Feydeau

Comédie en un acte, représentée pour la première fois, sur la scène de la Renaissance, le 10 mars 1890, écrite en collaboration avec Maurice Desvallières. Cette pièce est jouée avec le Mariage de Barillon, également écrite en collaboration avec Maurice Desvallières. La création est un échec avec 26 représentations.
Distribution : 3 hommes – 3 femmes

Télécharger gratuitement le texte intégral de la pièce sur Libre Théâtre

Lien vers la notice sur data.libretheatre.fr

 

La Cocotte : [estampe] . Source : BnF/ Gallica

La Cocotte : estampe de Barry . Source : BnF/ Gallica

L’argument

Un maître d’hôtel expérimenté (Alfred) et sa femme, la caissière (Philomèle), préparent l’arrivée de couples, accueillis dans les cabinets particuliers d’un restaurant. Deux amis (Paturon et Gigolet) s’y retrouvent par hasard lors d’un rendez-vous galant avec des « cocottes » (Pervenche et Giboulette),  qui tentent maladroitement de se faire passer pour d’honorables femmes du monde…

Vous pouvez explorer l’univers de Feydeau à travers les articles suivants :

– Le Théâtre de Georges Feydeau
– Biographie de Georges Feydeau
– Les ressorts comiques du langage chez Feydeau
– La politique dans les pièces de Feydeau
– Les progrès techniques dans les pièces de Feydeau
– Le vaudeville et Feydeau (à travers deux articles de Feydeau).

Comments are closed.

Libre Théâtre 2015 - Designed by Klasik Themes.