Le nez du général Suif  de Georges Courteline
Illustration de Barrère de l'édition de 1910. Source : BnF/Gallica

Le nez du général Suif de Georges Courteline

Ecoute, Toto. Tu sais que ce soir nous donnons un grand dîner. Nous aurons pas mal de personnes et notamment le général Suif, qui a eu le nez enlevé d'un coup de sabre, au Tonkin. Or, comme tu ne manquerais pas de t'écrier : « oh!c'nez ! » en apercevant le général, Toto, je te préviens d'une chose si tu dis un mot, un seul mot relativement au nez du général Suif, c'est à moi que tu auras affaire.

Continuer la lecture
Les Boulingrin de Georges Courteline
Illustration de Barrère parue dans Les Marionnetes de la Vie, recueil paru en 1900. Source BnF/ Gallica

Les Boulingrin de Georges Courteline

Des Rillettes,  un pique-assiette, essaie de s'immiscer  chez Les Boulingrin. Il pense pouvoir passer d'agréables moments chez eux bien au chaud pendant une bonne partie de l'hiver, mais il se retrouve au centre d'une scène de ménage et devient un prétexte de chamaillerie supplémentaire, le couple le prenant pour arbitre. La scène bascule jusqu'à devenir absurde :  les meubles de cet intérieur bourgeois typique sont brisés, les insultes et les cris fusent, des coups de revolver partent. La scène s'achève par un incendie.

Continuer la lecture
Le Gendarme est sans pitié de Georges Courteline
Illustration de Barrère dans Les marionnettes de la vie, Flammation 1900. Source : BnF/ Gallica

Le Gendarme est sans pitié de Georges Courteline

M. Boissonnade, procureur de la République est très ennuyé. Le gendarme Labourbourax, susceptible et inculte, est le champion du procès-verbal pour outrage à agent. Il sanctionne notamment tous ceux qui prononcent diverses expressions populaires ou savantes, dans lesquelles il entend des injures, faute d’en saisir le sens. Il s'en prend au baron Larade, homme affable et pacifique qu’il pousse à bout par sa sottise.

Continuer la lecture
L’article 330 de Georges Courteline
Exposition Universelle de 1900. Trottoir Roulant, Avenue de la Bourdonnais : n°565. Photographe Neurdein. Source : INHA /Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts

L’article 330 de Georges Courteline

Monsieur La Brige se trouve au Palais de Justice. Accusé "d'outrage public à la pudeur" (article 330 de l'ancien Code pénal) par le Ministère Public, ce dernier expose sa vision des faits et organise sa défense face au Président d'audience, à l'huissier et au substitut : il a montré son derrière aux visiteurs de l’Exposition universelle, exaspéré des quolibets qu’ils lui jetaient en passant devant ses fenêtres ouvertes alors qu'ils se trouvaient sur le Trottoir Roulant...

Continuer la lecture
La voiture versée de Georges Courteline
Liste Berty dans le journal Les Modes (12/1907). Source : BnF/Gallica

La voiture versée de Georges Courteline

Un galant homme raccompagne chez elle une très jolie femme ayant subi un accident de la circulation, et tente de profiter de l’occasion pour la séduire. Mais c’est un traquenard : apparaît le mari, qui lui extorque de l’argent sous la menace implicite de faire constater un adultère.

Continuer la lecture
Un bain de ménage de Georges Feydeau
Amidonnerie de France : Ondine, poudre d'amidon garantie pure : [baignoire] : affiche 1890/ Misti. Source : BnF/Gallica

Un bain de ménage de Georges Feydeau

Laurence se prépare à prendre son bain. Mais elle a un malaise, y renonce et va se coucher. La bonne, Adélaïde, ne veut pas laisser perdre cette eau tiède et décide de profiter de l’aubaine. Mais le mari, que sa maîtresse n’a pas pu recevoir ce soir-là, rentre prématurément et trouve le bain dans lequel il décide aussi de se plonger…

Continuer la lecture
Fermer le menu