Pièce en un acte

L’Épreuve de Marivaux
Version télévisée de Claude Santelli, 1982. Source : INA

L’Épreuve de Marivaux

Lucidor, riche bourgeois venu de Paris, est tombé malade à la campagne et a été soigné par  une famille d’honnêtes propriétaires campagnards peu fortunés. Il est tombé amoureux de la jeune Angélique, mais souhaite la mettre à l'épreuve : il lui présente un riche prétendant en fait, son valet Frontin. Maître Blaise, un riche fermier souhaite aussi l'épouser...

Continuer la lecture
Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée d’Alfred de Musset
Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée, de Alfred de Musset. Mise en scène de Pierre Bertin. 1955 : photographies / de Etienne Bertrand Weil. Source : BnF/Gallica

Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée d’Alfred de Musset

Le Comte se rend chez la Marquise, un après-midi d'hiver. C'est son jour de réception mais il est l'unique visiteur : dehors il fait froid et il pleut. Débute un badinage galant : le comte révèle son amour mais la Marquise se moque de ses façons de faire la cour.  Le comte multiplie les faux-départs. La sincérité triomphe enfin et la pièce s'achève sur les fiançailles des deux amoureux – la porte peut se fermer.

Continuer la lecture
Brûlons Voltaire d’Eugène Labiche
Eugène Labiche par Marcellin Desboutin. Source : RMN

Brûlons Voltaire d’Eugène Labiche

Marchavant, rentier aisé, achète à une baronne, jeune veuve, le château familial. Le contrat prévoit aussi la vente de "tout le mobilier, sauf le linge de table et de corps", mais la vendeuse désire conserver aussi les oeuvres complètes de Voltaire, que lisait feu son mari, afin de les brûler, comme elle l'a promis à son confesseur.  Mais Marchavant ne l'entend pas ainsi...

Continuer la lecture
Frisette d’Eugène Labiche
Labiche par Nadar (entre 1854-1870). Source : BnF/ Gallica

Frisette d’Eugène Labiche

Pour faire fonctionner sa petite entreprise,  Mme Ménachet, ingénieuse  logeuse, a trouvé moyen de louer la même chambre à deux personnes qui ne se connaissent pas :  Frisette est ouvrière en dentelles et travaille la journée alors que Gaudrion est boulanger et travaille la nuit… Tout fonctionne pour le mieux, jusqu’au jour ou l’un et l’autre se retrouvent face à face découvrant ainsi la supercherie… Ils ont été victimes tous les deux d'aventures amoureuses qui se sont mal terminées et ne sont pas prêts à faire confiance à une personne de l'autre sexe.

Continuer la lecture
Fermer le menu