Le théâtre de Molière

Le théâtre de Molière

2 janvier 2016
/ / /
Comments Closed

Le théâtre de Molière

300px-Molière_-_Nicolas_Mignard_(1658)

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière,  est né à Paris, baptisé le 15 janvier 1622 en l’église Saint-Eustache, et mort le 17 février 1673 à l’âge de 51 ans.

Issu d’une famille de marchands parisien,  Jean-Baptiste Poquelin se consacre au théâtre à 21 ans après la rencontre de Madeleine, Joseph et Geneviève Béjart avec qui il fonde « l’Illustre Théâtre » ; il prend alors le pseudonyme de « Molière ». Après la faillite de la troupe, il quitte Paris avec les Béjart et parcourt les provinces de l’ouest puis du sud de la France de 1646 à 1658 en écrivant ses premières petites comédies (La Jalousie du Barbouillé, Le Médecin volant), puis ses premières comédies en cinq actes et en vers (L’Étourdi, et Le Dépit amoureux).

De retour à Paris en 1658, il obtient la protection de Philippe d’Orléans, frère de Louis XIV : sa troupe prend le nom de « Troupe de Monsieur » et représente ses deux premières comédies, des comédies de Scarron et de Thomas Corneille et des tragédies de Pierre Corneille ou de Rotrou.

Molière écrit et joue Les Précieuses ridicules, pièce qui remporte un grand succès en novembre 1659. Soutenu par le roi Louis XIV, Molière joue et dirige sa troupe — devenue « Troupe du Roy » en juin 1665 — tout en écrivant des comédies de genres variés : certaines proches de la farce comme Le Médecin malgré lui (1666) ou Les Fourberies de Scapin (1671), d’autres plus psychologiques comme L’École des femmes (1662) ou L’Avare (1668), ainsi que des comédies-ballets comme Le Bourgeois gentilhomme en 1670 (avec Lully) ou Le Malade imaginaire (avec Marc-Antoine Charpentier) en 1673, et des pièces plus élaborées approfondissant caractère et étude sociale, en vers comme Le Misanthrope (1665), Tartuffe (1664-1669), Les Femmes savantes (1672), ou en prose comme Dom Juan (1665).

Peintre des mœurs de son temps, surtout de la bourgeoisie dont il dénonce les travers (prétention nobiliaire, place des femmes, mariage d’intérêt…), Molière a créé en même temps des personnages individualisés emblématiques et approfondis dont la liste est longue : Monsieur Jourdain, Harpagon, Alceste et Célimène, Tartuffe et Orgon, Argan le malade imaginaire… .

(biographie détaillée sur wikipedia).

 

Télécharger les pièces de Molière gratuitement :

Amphytrion

Dom Garcie de Navarre ou le Prince jaloux

Dom Juan

George Dandin

L’amour médecin

L’avare

L’école des femmes

L’École des maris

L’Étourdi ou les Contretemps

L’impromptu de Versailles

La comtesse d’Escarbagnas

La critique de l’École des femmes

La jalousie du barbouillé

La Princesse d’Élide

Le bourgeois gentilhomme

Le Dépit amoureux

Le malade imaginaire

Le Mariage forcé

Le médecin malgré lui

Le Médecin volant

Le misanthrope

Le Sicilien ou l’Amour peintre

Tartuffe

Les amants magnifiques

Les Fâcheux

Les Femmes savantes

Les fourberies de Scapin

Les précieuses ridicules

Mélicerte

Monsieur de Pourceaugnac

Pastorale comique

Psyché

Sganarelle ou le Cocu imaginaire

 

Pour en savoir plus :

Le site de référence sur l’œuvre de Molière créé par la ville de Pézenas : http://www.toutmoliere.net

Parcours thématique sur le site de l’INA

 

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.

Libre Théâtre 2015 - Designed by Klasik Themes.